par Elisabeth Studer

Maroc : 16 Mio EUR prêtés par la Berd pour l'automobile

L’industrie automobile du Maroc a le vent en poupe. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient en effet d'accorder un prêt de 16 millions d’euros au secteur. Varroc Lighting Systems Maroc, filiale marocaine du géant des systèmes d’éclairage indiens Varroc Engineering en est "l'heureux bénéficiaire".

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Base industrielle au Maroc

Varroc a pour objectif de construire une véritable base industrielle au Maroc. Laquelle comprendra une usine ainsi qu’un centre de recherche et développement. La production sera dédiée tout particulièrement aux systèmes d’éclairage externe de nouvelle génération pour l’industrie automobile.

Une centaine d’emplois, des postes d’ingénieurs notamment, seront créés entre 2018 et 2024 et plusieurs centaines de jeunes seront formés.

Une stratégie "conforme aux efforts déployés" par le gouvernement marocain "pour porter le taux d’intégration régionale à 60% d’ici 2020", tient à préciser Varroc Lighting Systems Maroc.

C'est en décembre 2017 que ce spécialiste indien de l’équipement automobile a fait son entrée au Maroc. Il fait en effet partie des 26 équipementiers ayant contractualisé avec le royaume chérifien en vue de mettre en œuvre des projets d’investissement dans le domaine de l’équipement automobile.

Dans le sillage de Renault et PSA

L'investissement devrait également servir de manière indirecte les intérêts des constructeurs français. Le prêt accordé permettra en effet à Varroc Engineering d'approvisionner l’usine Renault de Tanger et l’usine Peugeot PSA de Kénitra.

Varroc est en effet largement guidé par la stratégie d’expansion du groupe Renault. Les deux sociétés étant partenaires. 

L'équipementier s’installera à la Tanger Automotive City (TAC), une implantation qui lui permettra notamment de fournir les chaînes de l’usine de Renault Tanger, situées à proximité.

Varroc : un équipementier majeur

Varroc Engineering, acteur majeur du secteur des systèmes d’éclairage automobile, cible principalement les marchés émergents. Plus largement, le groupe Varroc est un fabricant de composants automobiles, systèmes d’éclairage externe, de groupes motopropulseurs, de composants électriques et électroniques, de carrosseries et de châssis pour les principaux segments de voitures et de motos. Parmi ses clients figurent également Audi, Range Rover ou Honda.

C'est en 2012 que l’indien Varroc rachète la filiale éclairage de Visteon. Laquelle affichait alors plus d’un siècle d’existence en tant notamment que fournisseur de Ford en solutions d’éclairage.

La société a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros en 2017. Elle dispose de bureaux dans 12 pays, avec un effectif de 13.500 personnes et de 36 centres de production.

Son expansion au Maroc intervient après l'annonce récente de l'ouverture d'un nouveau centre de développement à Cracovie, en Pologne, ainsi que d'une usine à Sorocaba au Brésil. 

Sources : Varroc Engineering, Presse marocaine

Pour résumer

L’industrie automobile du Maroc a le vent en poupe. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient en effet d'accorder un prêt de 16 millions d’euros au secteur. Varroc Lighting Systems Maroc, filiale marocaine du géant des systèmes d’éclairage indiens Varroc Engineering en est "l'heureux bénéficiaire".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.