par La rédaction

Marché français en juillet : - 12,9 %

Le premier "coup de moins bien" avait été au passage à 500 euros du montant de la prime à la casse en juillet dernier ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le premier "coup de moins bien" avait été enregistré en juin. La tendance baissière se confirme. Les ventes de voitures particulières neuves en France ont donc reculé de 12,9 % en juillet par rapport à juillet 2009, en données brutes et de 8,7% à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2009 (21 jours en juillet 2010 et 22 jours en juillet 2009) rapporte le CCFA. Au total, 169 804 voitures neuves ont été immatriculées dans le mois, selon les chiffres publiés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles. Le premier véritable coup d'arrêt suite au passage à 500 euros du montant de la prime à la casse en juillet dernier ?

Premier zoom sur les marques françaises lesquelles partagent toutes le même point commun avec des baisses (quasiment similaires). Ainsi Citroën recule de 17 % quand Renault et Peugeot dévissent respectivement de 15,9 % et 13,3 %.

Globalement, les marques françaises baissent de 15,4 % par rapport à juillet 2009 alors que les marques étrangères se replient de 9,9 %. Les marques françaises conservent cependant une part de marché majoritaire de 52,6% en juillet.

Quant aux chiffres par marque, ils révèlent deux hausses uniquement. C'est le cas de Volkswagen de 11,1 % et encore de Dacia, qui ne connait pas la crise, de 47 %. Toutes les autres marques chutent à hauteur respective.

Opel et Seat reculent de plus de 30 %, Toyota / Lexus de 27,4 %, Ford de 15,5 % quand les premiums allemands BMW et Mercedes reculent de 17,6 % et 17,4 % (Audi concède seulement 2,4 %). La prudence affichée par tous les constructeurs à la publication de leurs bilans se confirme : la fin de l'exercice 2010 s'annonce compliquée.

A lire également. Marché français en juin : - 1,2 %.

Source et chiffres complémentaires : CCFA.

Pour résumer

Le premier "coup de moins bien" avait été au passage à 500 euros du montant de la prime à la casse en juillet dernier ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.