par Pierre-Laurent Ribault

Mansory Conquistador

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La Rolls Royce Phantom n'a jamais si bien mrit son nom. Cette splendeur gothique provient des ateliers de Mansory, tuner spcialis dans le trs haut de gamme qui s'est surpass avec la Conquistador, plausiblement la commande de quelque prince des tnbres transylvanien qui aurait appris apprcier l'automobile l'anglaise lors de son sjour en terre britannique. L'aura crpusculaire de ce corbillard grandiose renvoie les plus noires crations de Brabus au rayon layette, et il n'y a gure que l'Exelero qui puisse rivaliser dans le malfique, maintenant que Batman a opt pour un Humvee peine recarross.

La fascination engendre par cette large surface mate qui absorbe la lumire comme un trou noir et de ce regard aux orbites insondables distrait des autres modifications, un lger kit carrosserie et des roues de 24 pouces qui pourraient dans un autre contexte tre ridicules mais qui dans ce cas ajoutent l'effet recherch. Mansory a galement touch l'lectronique du moteur qui dveloppe maintenant 498 ch pour 780 Nm de couple, permettant la Conquistador d'attendre (en thorie) 270 km/h. Mais c'est hors sujet, la Phantom n'tant jamais meilleure que lorsqu'elle glisse silencieusement faible allure, de prfrence par une sombre nuit zbre d'clairs dans le cas de celle-ci.

Las, l'enchantement se brise quand s'ouvrent les portes (qui je l'espre grincent horriblement) puisqu'au lieu des candlabres et des grandes orgues, voire le satin rouge, qu'on esprait, c'est la classique profusion de cuir et de bouts de carbone, dont on se demande bien ce qu'ils font l, et le tout aussi classique systme multimdia dont il est prvoir malheureusement qu'en sorte quelque disco mainstream surproduite, alors que Moussorgski, ou Marilyn Manson, seraient tellement plus appropris.

Mais bon, on ne peut pas tout avoir et cette Rolls spectrale reste comme une des bonnes surprises de ce salon, et son succs devrait faire exploser la mode dj bien partie du noir mat. Bientt sur une Saxo prs de chez vous.

Via Carscoop et merci Pascal Michel pour les photos du salon

Lire galement:

Genve 2007 Brabus: noir cest noir

Pour résumer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.