par Frederic Papkoff

L'ultimatum de Suzuki à Volkswagen

L'affaire Saab a quelque peu éclipsé les Volkswagen. N'ayant pas obtenu de réponse à sa lettre adressée à Martin Winterkorn, Osamu Suzuki passe à l'étape suivante et lance un ultimatum : partagez votre technologie hybride, ou partez...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

L'affaire Saab a quelque peu éclipsé les vifs échanges entre Suzuki et Volkswagen. N'ayant pas obtenu de réponse à sa lettre adressée à Martin Winterkorn, Osamu Suzuki passe à l'étape suivante et lance un ultimatum : partagez votre technologie hybride, ou partez...

Après avoir été accusé par Volkswagen d'avoir rompu les règles de leur accord, et demandé des excuses officielles, Suzuki inverse les rôles. C'est à présent au tour du constructeur japonais d'accuser son partenaire d'avoir rompu le contrat, en lui envoyant officiellement une notification de rupture de contrat. Ayant pourtant indiqué n'avoir trouvé aucune technologie intéressante du côté de Wolfsburg, le japonais exige à présent le partage de la technologie hybride. Selon lui, ce partage fait partie intégrante des accords et VW s'y est selon lui refusé. En cas de refus, on exige à Hamamatsu que le groupe allemand revende ses parts.

La réponse de Volkswagen ne s'est pas faite attendre. Le constructeur estime avoir proposé ses technologies à Suzuki et n'avoir bien entendu pas rompu le contrat. Et envisage à présent les procédures légales à l'encontre de Suzuki...

Après ce nouvel épisode, une réconciliation semble de plus en plus improbable.

Source : Suzuki

Pour résumer

L'affaire Saab a quelque peu éclipsé les Volkswagen. N'ayant pas obtenu de réponse à sa lettre adressée à Martin Winterkorn, Osamu Suzuki passe à l'étape suivante et lance un ultimatum : partagez votre technologie hybride, ou partez...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.