par Pierre-Laurent Ribault

Lotus Exige S Type 72

Ce qu'il y a de bien avec Lotus, c'est qu'ils refont toujours le même film, alors on connait la fin même sans l'avoir vu. C'est confortable à défaut d'être surprenant. Preuve par 9 : la toute nouvelle Lotus Exige S Type 72 reprend, comme la Lotus Europa en 1974, la Lotus Esprit en 1979 ou l'Elise en 2000 une livrée ultra-classique du constructeur : le noir et or d'un certain cigarettier britannique associé dans les seventies à l'écurie de Formule 1 de Colin Chapman, une collaboration entamée avec la Lotus 72, d'où le nom de ce modèle.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Malgré l'artifice marketing éminemment prévisible et totalement éventé, on se gardera pourtant bien de se moquer : d'une part parce que c'est une des plus belles livrées que le sport auto ait connu, qui fonctionne aussi bien sur cette Exige S que sur les autres autos sur laquelle elle a été appliquée, et aussi parce que même avec la déco du cirque Pinder l'Exige S serait toujours une des meilleures sportives du marché, ce qu'elle fait vaillamment depuis bientôt dix ans . Dans ce sens, la filiation avec la Lotus 72 n'est pas vaine puisque cette dernière a la particularité d'avoir tenu le choc pendant cinq ans de 1970 à 1975, avec 3 titres constructeurs en 1970, 72 et 73 et 2 titres pilotes : Jochen Rindt en 1970 et Emerson Fittipaldi en 1972.

L'Exige S Type 72 reçoit un pack sport avec quelques touches cosmétiques spécifiques comme les coutures or des sièges et des logos Type 72 et Exige S tracés à la main par le même homme qui oeuvrait sur les carrosseries des 72 de F1. Si ça c'est pas authentique...

Côté mécanique, le 4 cylindres VVTL-i 1,8l d'origine Toyota monté d'un compresseur fait toujours 240 ch, nourri par l'air provenant d'une écope de toit spécifique au modèle. La Type 72 reçoit la totale des options de l'Exige S avec le Performance Pack, le différentiel autobloquant, le système de contrôle de traction et le launch control Lotus.

La Type 72 sera à vous contre 40.332 euros HT.

Source : Lotus

Lire également:

Tokyo 2009 live : Lotus Exige Scura

Francfort 2009 live : Lotus Exige Cup 260

Essai Lotus Exige Cup 260 : Orage mécanique

Lotus Exige Sprint, sémillante quadra…

Pour résumer

Ce qu'il y a de bien avec Lotus, c'est qu'ils refont toujours le même film, alors on connait la fin même sans l'avoir vu. C'est confortable à défaut d'être surprenant. Preuve par 9 : la toute nouvelle Lotus Exige S Type 72 reprend, comme la Lotus Europa en 1974, la Lotus Esprit en 1979 ou l'Elise en 2000 une livrée ultra-classique du constructeur : le noir et or d'un certain cigarettier britannique associé dans les seventies à l'écurie de Formule 1 de Colin Chapman, une collaboration entamée avec la Lotus 72, d'où le nom de ce modèle.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.