par La rédaction

Litige sur Opel : accord entre Sberbank et GM

En novembre dernier, on prenait acte d'un revirement de situation au sein de l’état-major de General Motors avec la décision de Sberbank décidait de demander une compensation financière à GM afin de se faire dédommager des frais engagés dans le processus du rachat d'Opel.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

En novembre dernier, on prenait acte d'un revirement de situation au sein de l’état-major de General Motors avec la décision de conserver Opel/Vauxhall sous son giron. A l'époque parmi les candidats recalés figuraient Magna et son partenaire russe Sberbank (le constructeur américain avait conclu un accord quelques mois plus tôt pour vendre 55 % d'Opel à un consortium comprenant Sberbank, banque publique détenue à 100% par l'État russe, et l'équipementier canadien Magna). A l'instar de Magna, Sberbank décidait de demander une compensation financière à GM afin de se faire dédommager des frais engagés dans le processus du rachat d'Opel.

Ainsi la banque russe Sberbank et le constructeur américain General Motors (GM) ont annoncé aujourd'hui avoir trouvé une solution à l'amiable sur la question des compensations réclamées par Sberbank.

Le point central n'a pas été évoqué à savoir évidemment le montant financier de la transaction entre les parties. Quant au règlement à l'amiable avec Magna aucune nouvelle. A l'époque l'équipementier canadien entendait obtenir un remboursement de 100 millions de dollars.

A lire également. Opel : Sberbank compte faire payer GM.

Source : Automotive News.

Pour résumer

En novembre dernier, on prenait acte d'un revirement de situation au sein de l’état-major de General Motors avec la décision de Sberbank décidait de demander une compensation financière à GM afin de se faire dédommager des frais engagés dans le processus du rachat d'Opel.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.