par Christophe Labedan

Les Ecuries "Michelin" convoquées

La FIA a convoqué les écuries équipées de pneumatiques Michelin au conseil du World Motorsport mercredi 29 Juin à la suite de leur abandon collectif au GP des Etats Unis. La FIA avait annoncé sa position lundi dans un communiqué indiquant

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La FIA a convoqué les écuries équipées de pneumatiques Michelin au conseil du World Motorsport mercredi 29 Juin à la suite de leur abandon collectif au GP des Etats Unis. La FIA avait annoncé sa position lundi dans un communiqué indiquant

"La Formule 1 est un sport. Il doit fonctionner avec des règles claires. Elles ne peuvent pas être renégociées à chaque fois qu'un concurrent apprte un équipement inadéquat à une course. Michelin nous a annoncé à Indianapolis que leurs pneumatiques étaient potentiellement dangereux à moins que l'on ne ralentisse les voitures dans le virage principal."

La FIA considère que Bridgestone ne devait en aucun cas subir les conséquences d'un équipement concurrent moins performant. Selon eux, les écuries équipées de Michelin auraient du ralentir dans le banking de façon à ne pas courir de risque si leur pneumatiques ne le leur permettait pas, Bridgestone n'a pas à souffrir de leur manque de fiabilité.
Une chicane aurait selon la FIA totalement changé la configuration du circuit et cela sans avoir au préalable appliqué les procédures de sécurité en application, ce qui en cas d'accident se serait directement retourné contre la FIA.

Deux visions diamétralement opposées qui n'ont pas fini de faire couler de l'encre et qui pourraient, vu les rapports entretenus entre ces écuries et la FIA, aboutir à une véritable crise remettant en cause le futur de la F1 telle que nous la connaissons.

Lire également:
Indianapolis: réflexions post-scandale
Indianapolis: la F1 bafouée

Pour résumer

La FIA a convoqué les écuries équipées de pneumatiques Michelin au conseil du World Motorsport mercredi 29 Juin à la suite de leur abandon collectif au GP des Etats Unis. La FIA avait annoncé sa position lundi dans un communiqué indiquant

Christophe Labedan
Rédacteur
Christophe Labedan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.