par Joest Jonathan Ouaknine

Les Rover 75 oubliées

Le paradoxe de Rover, c'est que depuis que l'usine de Longbridge a fermé, on n'a jamais autant parlé de cette firme.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le paradoxe de Rover, c'est que depuis que l'usine de Longbridge a fermé, on n'a jamais autant parlé de cette firme.

Dans un coin du site, une équipe du journal anglais Car Magazine a découvert cette voiture portant le nom de code RDX60. Basée sur la Rover75 (utilisée à toutes les sauces, faute de mieux), cette berline 3 portes aurait du concurrencer les Ford Focus et autres Golf.


La Brilliance Rover n'est pas une mauvaise copie. En fait, avant de discuter avec SAIC et Geely, MG-Rover comptait passer un accord avec Brilliance. La marque Chinoise aurait produit des Rover 75 et une voiture basée sur la 600 (dont elle détient les droits!) en Chine.

L'accord fit long feu et cette Rover 75 munie de badges Brilliance restera un prototype.

Quant à l'actuelle

Rover 75 Roewe 750, elle est désormais déclinée en version "E", plus cossue. Difficile de faire plus surchargé. On pourrait utiliser le commentaire de Jeremy Clarkson sur la Nissan Micra: "Son designer avait encore de l'encre dans son stylo, alors il a continué à rajouter des détails!" Est-ce qu'il n'aurait pas été mieux de détruire tout l'outillage et tous les plans de la Rover 75 pour éviter un tel massacre?


Sources:

Jalopnik et Austin-Rover.co.uk

A lire également:

MG Rover: chronique de l'absurde

La Roewe 750 officielement lancée

Pour résumer

Le paradoxe de Rover, c'est que depuis que l'usine de Longbridge a fermé, on n'a jamais autant parlé de cette firme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.