par Frederic Papkoff

Les premiers marchés d'export de la Tata Nano

Dès le lancement de la Tata a évoqué son exportation, y compris en l'Europe. Avant notre marché saturé, le constructeur indien se tournera vers d'autres pays moins difficiles, et ses plans commencent à prendre forme.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Dès le lancement de la Nano, Tata a évoqué son exportation, y compris en l'Europe. Avant notre marché saturé, le constructeur indien se tournera vers d'autres pays moins difficiles, et ses plans commencent à prendre forme.

Après un démarrage de production difficile, Tata a finalement mis en place son usine de Sanand qui peut à présent fournir sa pleine capacité. Le marché indien continuant à refuser le plein succès à la Nano, qui en janvier encore n'a pas été le modèle le plus vendu du constructeur. C'est l'exportation qui pourrait permettre de compléter en partie cette capacité.

Les premiers pays destinataires ont à présent été sélectionnés, et il s'agit de la Thaïlande, du Bengladesh et du Sri Lanka, qui seront abordés l'un après l'autre.

Par la suite, ce sont la Turquie, le Brésil et la Roumanie qui pourraient être les prochaines cibles de la petite indienne.

Source : Indian Autos Blog

Pour résumer

Dès le lancement de la Tata a évoqué son exportation, y compris en l'Europe. Avant notre marché saturé, le constructeur indien se tournera vers d'autres pays moins difficiles, et ses plans commencent à prendre forme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.