par Frederic Papkoff

Les confidences de Bob Lutz sur la mort de Pontiac

La faillite de GM en 2008 a sauvé le groupe, mais a aussi tué plusieurs marques. Certaines ne laissent que bien peu de regrets. Mais ce n'est pas le cas de Pontiac. Bob Lutz est d'ailleurs revenu sur la disparition de la marque. Tuée par le gouvernement selon lui.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

En 2008, GM se débarrasse de 4 marques. Saturn et Hummer ont sombré en laissant globalement l'ensemble du monde indifférent. Deux autres marques ont laissé une trace plus profonde dans les esprits, Saab et Pontiac, avec dans les deux cas des méthodes et des raisons différentes.

C'est sur le cas de Pontiac qu'est revenu Bob Lutz lors d'un entretien dans l'émission Inside the Motoman Studio. Il y explique qu'il n'est pas le responsable de la mort de la marque, et qu'il a tout fait depuis 2001 pour la sauver. N''est il pas l'homme derrière le retour de la GTO, la G8, la Solstice ? Quelques modèles qu'il a réussi à arracher aux financiers dirigeant alors GM et qui montraient que l'espoir était permis pour que la marque devienne autre chose qu'une Chevrolet affublée d'un kit aéro en plastique. Car même en étant des Holden rebadgées, G8 et GTO étaient plus proches de l'esprit de la marque que les dernières Bonneville, Grand Prix ou Sunfire. Sans même parler de l'Aztek.

Dans les cartons en 2008 figuraient un passage de toute la gamme à la propulsion, histoire de donner corps au slogan de la marque "we build excitment". La remplaçante de la G6 devait ainsi être une cousine de la récente Cadillac ATS...

Mais le gouvernement fédéral en a décidé autrement. Le groupe a réussi à sauver Buick nécessaire pour la Chine, GMC qui gagne de l'argent (sur une clientèle différente de Chevrolet et sans couter bien cher), mais pas Pontiac. Car depuis des années la marque ne rapportait plus rien. Difficile donc de justifier son existence en simples données économiques.

Comme le dit Bob Lutz "lorsque le gars qui vous tend un chèque de $53 milliards vous dit qu'il ne veut pas Pontiac. Vous virez Pontiac ou vous n'avez pas l'argent, il ne faut pas longtemps pour réfléchir".

Source : Autoweek

Lire aussi :

- Histoire de Pontiac : 1926, Pontiac Chief of the Sixes

- Histoire de Pontiac : 1949, Pontiac Chieftain

- Histoire de Pontiac : 1957 - 2005, Pontiac Bonneville

- Histoire de Pontiac : 1964 - 2006, Pontiac GTO

- Histoire de Pontiac : 1967 - 2002, Pontiac Firebird

- Histoire de Pontiac : 1983 - 1988, Pontiac Fiero

- Histoire de Pontiac : 1989 - 1999, Pontiac Transsport

- Histoire de Pontiac : 2001 - 2005, Pontiac Aztek

- Histoire de Pontiac : 2008 - 2009, Pontiac G8

- Histoire de Pontiac : Pontiac Banshee concepts

- La dernière Pontiac produite

Pour résumer

La faillite de GM en 2008 a sauvé le groupe, mais a aussi tué plusieurs marques. Certaines ne laissent que bien peu de regrets. Mais ce n'est pas le cas de Pontiac. Bob Lutz est d'ailleurs revenu sur la disparition de la marque. Tuée par le gouvernement selon lui.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.