par Gautier Bottet

L'EPA maintient ses normes pour 2025, avant l'arrivée de Trump

Les normes de consommation mises en place par l'administration Obama en 2012 sont à présent confirmées par l'EPA. Qui s'est vraisemblablement empressée de valider sa décision finale avant l'entrée en fonction de Donald Trump.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

L'environnement et en particulier la baisse de consommation  des véhicules a fait partie des gros dossiers de l'administration Obama. Qui a réussi à imposer en 2012 des objectifs drastiques sur la période 2022 - 2025. Y compris pour les véhicules utilitaires, et donc les pick-ups vache à lait des constructeurs locaux. Des objectifs sur lesquels l'EPA avait la possibilité de revenir jusqu'en 2018.

Mais face aux incertitudes concernant l'attitude de Donald Trump, et face à l'empressement des constructeurs à profiter de son élection pour remettre en cause ces objectifs, l'EPA a décidé de rendre sa décision finale dès à présent. Sous couvert de vouloir assurer un cadre stable aux constructeurs...

Et rien ne changera, avec un objectif de CAFE (Corporate Average Fuel Economy) fixé à 54,5 mpg (4,32 l/100 km). Contre 34,3 mpg actuellement (6,86 l/100 km). Soit une réduction d'un tiers de la consommation moyenne des véhicules vendus.

L'EPA motive sa décision par des aspects techniques et économiques. Selon l'agence fédérale, cette réduction sera bénéfique au consommateur américain. En outre, ses experts estiment que les constructeurs sont actuellement en trajectoire pour atteindre ces objectifs. La réduction de la cylindrée des moteurs, la mise en place de technologies d'injection directe ou de Stop&Start, l'amélioration générale des moteurs et des transmissions leur permet déjà de faire bien mieux que les standards actuels. Avec un objectif 2015 dépassé en moyenne de 7g/mile de CO2 émis.

L'EPA estime en outre que les constructeurs pourront atteindre ces objectifs dans des conditions techniques et économiques finalement plus favorables que prévu. L'annonce est d'ailleurs tournée pour présenter cette décision comme une faveur, puisque les objectifs sont maintenus, et non renforcés. Sous entendu qu'il n'a jamais été question de les assouplir, au contraire...

Cette décision est à présent placée sous une période d'ouverture aux commentaires publics. Qui s'achèvera le 30 décembre 2016. Passée cette date, la décision finale sera prise de façon définitive pour la période 2022-2025.

Source : EPA

Pour résumer

Les normes de consommation mises en place par l'administration Obama en 2012 sont à présent confirmées par l'EPA. Qui s'est vraisemblablement empressée de valider sa décision finale avant l'entrée en fonction de Donald Trump.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.