par La rédaction

LE MANS: ZYTEK dévoile ses batteries.

Si l'épreuve du MANS a toujours suscité les convoitises, force est de constater que, ces derniers temps, elle connaît une nouvelle accélération de son intérêt auprès des constructeurs, petits ou grands.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Si l'épreuve du MANS a toujours suscité les convoitises, force est de constater que, ces derniers temps, elle connaît une nouvelle accélération de son intérêt auprès des constructeurs, petits ou grands.

Un juste retour des choses en forme d'ironie de l'Histoire, le mouvement de celle-ci s'étant, longtemps, prononcé en faveur d'une Formule 1 boulimique qui s'était bien vue devenir la monoculture du sport-automobile. Aujourd'hui, la tendance semble s'inverser, avec une remise à la lumière des prototypes qui ne sont plus loin de briguer le titre de meilleure base technologique pour le futur automobile. Nouvelle preuve de ce dynamisme retrouvé: ZYTEK...   

Si ZYTEK n'est pas, à proprement parler, une icône de l'industrie automobile, les gens qui s'en occupent sont loin d'être des amateurs. Ce sont des professionnels éclairés qui ont l'exclusivité du plateau A1 GP en matière de motorisation et qui excellent en Sport-Prototype, jusqu'à avoir décroché la deuxième place au LE MANS SERIES 2005.

Mais, cette fois, ZYTEK se lance dans l'innovation technologique en répondant aux démarches diesel d'AUDI et de PEUGEOT par un concept qui a, plus que jamais, le vent en poupe: l'hybride.

Ainsi, la firme high-tech a annoncé, qu'en 2007, elle alignerait un de ses chassis mue par un moteur V8 hybride-électrique, le tout en catégorie LMP1. L'Histoire retiendra qu'il s'agît d'une seconde tentative dans le genre, une démarche approchante ayant été faite avec une PANOZ en 1998, toujours sous l'égide de ZYTEK.

Les prototypes du MANS vont ainsi dans le sens de l'époque qui veut conjuguer le futur automobile avec une recherche appuyée vers des solutions energétiques alternatives. Un cachet technologique indéniable qui va finir par faire passer les F.1 pour des dinosaures... C'est ce qui s'appelle un ressac. 

SOURCE: www.infoscourse.org

Pour résumer

Si l'épreuve du MANS a toujours suscité les convoitises, force est de constater que, ces derniers temps, elle connaît une nouvelle accélération de son intérêt auprès des constructeurs, petits ou grands.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.