par La rédaction

Le futur Yellow Cab de New-York sera le Nissan NV200

Dans la longue liste des images d'Épinal symbolisant la grosse pomme, le taxi jaune revêt une place d'importance dans le cœur des New-Yorkais, des Américains tout comme des touristes du monde entier. Il y a plusieurs mois maintenant (début du dépôt des dossiers en décembre 2009), la New York City's Taxi and Limousine Comission lançait un programme de renouvellement et d'uniformisation des Yellow Cab au travers d'un appel d'offres. Dans le conscient collectif, les majoritaires et mythiques Ford Crown Victoria chargeant les utilisateurs s'apprêtent à s'effacer au profit d'un utilitaire. Oui, c'est le fourgon Nissan NV200 qui a raflé la mise et un contrat portant sur une décennie.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Dans la longue liste des images d'Épinal symbolisant la grosse pomme, le taxi jaune revêt une place d'importance dans le cœur des New-Yorkais, des Américains tout comme des touristes du monde entier. Il y a plusieurs mois maintenant (début du dépôt des dossiers en décembre 2009), la New York City's Taxi and Limousine Comission lançait un programme de renouvellement et d'uniformisation des Yellow Cab au travers d'un appel d'offres. Dans le conscient collectif, les majoritaires et mythiques Ford Crown Victoria chargeant les utilisateurs s'apprêtent à s'effacer au profit d'un utilitaire. Oui, c'est le fourgon Nissan NV200 qui a raflé la mise et un contrat portant sur une décennie.

Exit le Ford Transit. Exit le Turc Karsan V1. Il ne devait en rester qu'un et ce sera donc, à compter de la fin 2013, le Nissan NV200 qui officiera comme taxi dans les artères de New-York, le contrant portant au départ sur 13 000 exemplaires à un tarif de quelques 29 000 dollars pièce. Ce taxi Nissan NV200 sera produit au sein de l'usine Nissan de Cuernavaca au Mexique.

Il se plie évidemment aux spécificités américaines. Au niveau moteur, point de V8 glougloutant, mais un bloc essence quatre cylindres 2.0 l de 135 ch moins gourmand et moins nocif pour l'environnement, une donnée qui semble avoir compté à l'heure du choix. On retrouve aussi moult airbags frontaux et latéraux à l'avant comme à l'arrière,  un toit panoramique, des avertisseurs sonore et lumineux, des portières coulissantes pour faciliter le transport des personnes à mobilité réduite (l'accès aux handicapés, un autre critère imposé), deux emplacements USB, une prise 12V et autres menues particularités.

On note aussi que Nissan fournira quelques exemplaires de Leaf aux propriétaires des flottes de taxis (avec stations de rechargement) afin de tester en conditions réelles l'auto. Pour mémoire, le taxi à New-York, c'est une flotte de 13 000 unités, 600 000 utilisateurs quotidiens  et près de 500 millions de miles avalés. A partir de la fin 2013, vous pourrez donc vous faire transporter en fourgonnette Nissan NV200. Moins glamour, authentique et typique qu'une Ford Crown Victoria, mais plus spacieux et pratique. Les temps changent. Quant à Nissan, en voilà un beau coup pour s'offrir une publicité mondiale !

A lire également. Karsan V1 : un taxi turc à New York !

A voir également. Galerie Nissan NV.

Source : Nissan.

Pour résumer

Dans la longue liste des images d'Épinal symbolisant la grosse pomme, le taxi jaune revêt une place d'importance dans le cœur des New-Yorkais, des Américains tout comme des touristes du monde entier. Il y a plusieurs mois maintenant (début du dépôt des dossiers en décembre 2009), la New York City's Taxi and Limousine Comission lançait un programme de renouvellement et d'uniformisation des Yellow Cab au travers d'un appel d'offres. Dans le conscient collectif, les majoritaires et mythiques Ford Crown Victoria chargeant les utilisateurs s'apprêtent à s'effacer au profit d'un utilitaire. Oui, c'est le fourgon Nissan NV200 qui a raflé la mise et un contrat portant sur une décennie.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.