par Nicolas Anderbegani

Le diesel est mort ? Pas pour Mazda

Mazda aime cultiver sa différence, à l’image des emblématiques moteurs rotatifs du constructeur d’Hiroshima qui ont longtemps incarné l’ADN de la marque. Cette fois-ci, Mazda lance un nouveau diesel de grosse cylindrée !

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Alors que beaucoup de constructeurs investissent tous azimuts dans l’électrique et l’hybride rechargeable, que l’essence fait encore de la résistance grâce à l’efficience de nouveaux moteurs et aux nouveaux carburants synthétiques comme ceux sur lesquels mise Porsche, le diesel semble définitivement « has been », en tous cas du côté des centres de R&D : la future norme Euro 7 rendra encore plus cher à dépolluer les moteurs diesel et leur perfectionnement ne semble pas très rentable, alors que le marché se retourne. Mais les gros rouleurs sont encore nombreux, et le diesel reste encore pertinent pour la majorité, en dépit des injonctions politiques.

Venu au Diesel sur le tard, Mazda continue d'y croire. Après le récent lancement de son nouveau CX-60 PHEV, Mazda a annoncé l’arrivée d’un moteur e-Skyactiv D totalement inédit qui affirme allier  « puissance, sobriété et efficience ».Mazda défend une « stratégie multi-solutions », chacune étant capable de répondre aux exigences des marchés locaux et de la société en général en matière de développement durable.

Ce groupe propulseur Diesel balaie d'un revers de main les injonctions au downsizing avec un tout nouveau moteur 3.3L e-Skyactiv D à six cylindres en ligne, développé sur la base du concept « right sizing » qui consiste à optimiser la cylindrée dans le but de réduire la consommation de carburant et d’accroître le rendement énergétique. Ce nouveau bloc six cylindres e-Skyactiv D de 3 283 cm3 - à injection directe électrique par rampe commune et monté en position longitudinale - sera décliné en deux niveaux de puissance – 200 ch/147 kW avec transmission aux roues arrière et 254 ch/187 kW avec transmission intégrale Mazda i-Activ AWD.

Pourvu du nouveau système M Hybrid Boost 48 Volt, ce nouveau moteur bénéficie d’une nouvelle technologie de combustion avancée baptisée DCPCI (Distribution-Controlled Partially Premixed Compression Ignition) qui permet d’améliorer l’efficience du moteur tout en réduisant ses niveaux de consommation et d’émissions. Sur le CX-60, la version e-Skyactiv D de 254 ch/187 kW exécute le 0 à 100 km/h en seulement 7,4 secondes, une vitesse de pointe de 219 km/h, une consommation de carburant moyenne WLTP annoncée à 5,3 l/100 km et des émissions de CO2 limitées à 137 g/km. La version de 200 ch/147 kW revendique, quant à elle, une consommation moyenne WLTP de seulement 4,9 l/100 km pour des émissions de CO2 de 127 g/km uniquement.

Un bloc essence 3.0L e-Skyactiv à six cylindres en ligne viendra compléter ultérieurement la gamme des motorisations du Mazda CX-60, aux côtés des blocs e-Skyactiv D et e-Skyactiv PHEV. En 2023, le constructeur lancera un nouveau modèle, le Mazda CX-80. D’un gabarit supérieur à celui du CX‑60, il sera doté de trois rangées de sièges.  Disponible sur la plupart des marchés européens, le nouveau Mazda CX-60 Diesel sera commercialisé en janvier 2023.

 

Pour résumer

Mazda inaugure sur son gros SUV CX-60 un nouveau Diesel de 3.3 litres de cylindrée et V6, qui embarque de nouvelles solutions d'optimisation de la combustion et de limitation des émissions. Le constructeur d'Hiroshima continue de se démarquer.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.