par Elisabeth Studer

Le Land Rover Defender reporté à cause du Covid

Le du nouveau modèle a du être reporté par le constructeur.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le nouveau Land Rover Defender, victime par ricochet de la crise du Covid. Suite à d'importants problèmes d'approvisionnements, les retards de production sont tels que la commercialisation du nouveau modèle a du être reporté par le constructeur.

Report du Land Rover Defender du à des difficultés d'approvisionnements

"La production du Defender 90 et les premières livraisons aux clients ont été retardées pour des raisons indépendantes de notre volonté. Nous prévoyons que le Defender 90 sera disponible à la commande à partir de septembre 2020. Le Defender 110 peut être commandé dès maintenant" indique ainsi Land Rover.

La chaîne d’assemblage du Defender est en effet lourdement impacté par la crise actuelle : la version châssis court ne sera pas disponible avant le début de l’année prochaine.

Un porte-parole de Land Rover a confirmé au site Automotive News que l’approvisionnement des pièces depuis les fournisseurs s'avérait ardu en raison du contexte actuel et qu’il ne serait pas possible de débuter la production du Defender 90 avec la fin de l’année, dans le meilleur des cas.

L'usine de Slovaquie tourne au ralenti, commandes en attente

L'usine e Nitra en Slovaquie, unique site où est assemblé le Defender, est désormais contrainte de tourner au ralenti. Générant un très important retard de production.

Le media espagnol Motor.es indique ainsi que près de 20 000 commandes seraient actuellement en attente. Pour le moment, seuls les Defender 110 sont fabriqués. Le Defender 90 ne sera pas produit avant la fin de l'année 2020 / début 2021. De ce fait, il sera commercialisé comme modèle 2021. Les retards vont s'accumuler sur tous les marchés où Land Rover est présent.

Lorsque le constructeur parviendra à résoudre le goulet d'étranglement lié au manque de composants, il devrait en toute logique organiser la production de l'usine avec au moins deux équipes de travail. Un troisième quart de travail pourrait être temporairement activé si la demande continue de croître et que la crise du coronavirus ne remet pas en cause la liste des commandes en cours.

Notre avis, par leblogauto.com

Les dommages collatéraux générés par la crise du Covid-19 devraient se multiplier dans les prochaines semaines. Créant de nouvelles contraintes pour les constructeurs dans un contexte d'ores et déjà très tendu.

Ceci constitue pour Land Rover un nouvel obstacle dont il se serait bien passé alors que le groupe automobile est confronté à d'importantes difficultés financières.

La commercialisation du nouveau Defender constitue en effet un événement pour la marque, qui a multiplié les annonces autour de ce modèle. Le constructeur pariant sur le véhicule pour lui permettre de redresser la barre.

Sources : JLR, Automotive News, Motor.es

Pour résumer

Le du nouveau modèle a du être reporté par le constructeur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.