par Bernard Muller

Lamborghini Reventon Live: Le fantôme des nuits parisiennes

Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien de la Lamborghini Reventon que nous avons pu photographier à Paris il y a quelques semaines, et non d’un fantôme. On pourrait le croire car comme seulement 20 exemplaires (plus 15 roadsters) ont été vendus dans le monde entier, il vaut mieux se pincer pour être certain de ne pas être en face d’une hallucination.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien de la Lamborghini Reventon que nous avons pu photographier à Paris il y a quelques semaines, et non d’un fantôme. On pourrait le croire car comme seulement 20 exemplaires (plus 15 roadsters) ont été vendus dans le monde entier, il vaut mieux se pincer pour être certain de ne pas être en face d’une hallucination.

Elle se reconnait pourtant du premier coup d’œil avec son style d’inspiration Lockheed Martin F-117 Night Hawk. Ainsi, nous pouvons sans craintes parler ici de ligne, ou plutôt de lignes époustouflantes. Attention cependant, sa furtivité aux radars n'est malheureusement pas démontrée...

Alors de laquelle des 20 exemplaires sommes nous en présence ? En fin de compte aucune, car au final 22 modèles furent construits, dont le 00 ici présent qui siège d’habitude dans le musée de la marque de Sant’Agata Bolognese.

Et pourquoi vient-elle hanter la capitale française ? Pas pour se chercher une place au Louvres, mais pour y tenir le rôle principal au salon des matériaux composites qui se tenait alors Porte de Versailles. Matériaux composites que cette Reventon utilise à profusion : sa carrosserie est ainsi entièrement composée de fibre de carbone, et son châssis, d’une structure mixte de carbone et de tubes d’acier haute résistance.

Les caractéristiques de la Reventon sont en rapport avec son fuselage. Etant basée sur la Murciélago LP 640-4, elle en reprend les caractéristiques, mais avec un moteur optimisé. Elle est propulsée par un V12 de 6,5l qui développe 650ch et un couple de 660 Nm à 6000 tr/min. De quoi abattre le 0 à 100 en 3,4 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 340 km/h. Si elle n’est plus la Lamborghini la plus puissante (la version Roadster et la Murciélago SV développent désormais 670 ch), elle reste cependant, la Lamborghini la plus chère, uniquement dépassée par sa déclinaison roadster.

Comme tout touriste à Paris, elle en profite aussi pour visiter et se faire photographier dans ces lieux dignes de son rang… et accessoirement de son prix catalogue de 1 million d’euros HT… La voila qui finit sa visite à l’Opéra, lieu ou elle risque de rencontrer un autre fantôme célèbre…

Lire également :

Pour Noël : la Reventon n°3 à vendre

Crise (?!) : 7 (des 20) Lamborghini Reventon à vendre

La dernière des Reventón

Lamborghini Reventon : Nouvelles photos

Pour résumer

Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien de la Lamborghini Reventon que nous avons pu photographier à Paris il y a quelques semaines, et non d’un fantôme. On pourrait le croire car comme seulement 20 exemplaires (plus 15 roadsters) ont été vendus dans le monde entier, il vaut mieux se pincer pour être certain de ne pas être en face d’une hallucination.

Bernard Muller
Rédacteur
Bernard Muller

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.