par Cedric Pinatel

Lamborghini Murcielago LP650-4 Roadster : Toujours mieux

La carrière de la Lamborghini Murcielago est comme le bon vin : la supercar italienne ne cesse de se bonifier au fil des versions qui se succèdent depuis le jour où elle est venue -enfin- remplacer la légendaire Diablo. D’abord simple Murcielago, puis devenue LP 640 et décapsulée sous l’appellation Roadster, la grande Lamborghini V12 s’apprête  à vivre sa dernière transformation avant son remplacement. On savait qu’une version Superveloce était prévue pour Genève, et la bonne surprise c’est qu’elle ne sera pas toute seule !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La carrière de la Lamborghini Murcielago est comme le bon vin : la supercar italienne ne cesse de se bonifier au fil des versions qui se succèdent depuis le jour où elle est venue -enfin- remplacer la légendaire Diablo. D’abord simple Murcielago, puis devenue LP 640 et décapsulée sous l’appellation Roadster, la grande Lamborghini V12 s’apprête  à vivre sa dernière transformation avant son remplacement. On savait qu’une version Superveloce était prévue pour Genève, et la bonne surprise c’est qu’elle ne sera pas toute seule !

A coté de la Murcielago LP 670 Superveloce, le stand de la marque au taureau accueillera également une ultime version Roadster en version limitée.

Prévue pour être construite à seulement 50 exemplaires, cette Murcielago LP650-4 Roadster gagne 10 chevaux par rapport à la LP640 ( soit la même puissance que la Reventon ) et se pare de quelques excentricités que seule Lamborghini peut se permettre sans que cela n’ait l’air vulgaire : les 50 exemplaires seront tous en couleur « Grigio Telesto » avec quelques coquines touches de orange sur le splitter, les bas de caisses, les entrées d’air arrière et les rotors de freins.

L’intérieur est plus travaillé encore avec une finition asymétrique. Le siège conducteur est en Alcantara Nera alors que son passager aura droit à du cuir Nero Perseus.

Et le prix? 380 000 euros, soit bien moins qu’une SLR Stirling Moss.

Pour ma part, cette Roadster me ferait presque oublier une Reventon. Presque.

Via Autoblog.nl

A lire également : Lamborghini Superveloce à Genève

Pour résumer

La carrière de la Lamborghini Murcielago est comme le bon vin : la supercar italienne ne cesse de se bonifier au fil des versions qui se succèdent depuis le jour où elle est venue -enfin- remplacer la légendaire Diablo. D’abord simple Murcielago, puis devenue LP 640 et décapsulée sous l’appellation Roadster, la grande Lamborghini V12 s’apprête  à vivre sa dernière transformation avant son remplacement. On savait qu’une version Superveloce était prévue pour Genève, et la bonne surprise c’est qu’elle ne sera pas toute seule !

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.