par Thibaut Emme

Lada 2107 : Bons baisers de Russie

Après 30 ans de bons et loyaux services la Lada 2107 - connue aussi sous le nom de Riva ou Semyorka - tirera sa révérence la semaine prochaine. Avec la disparition de l'un des derniers dinosaures de l'ère soviétique, c'est une page de la production automobile russe mais aussi mondiale qui se tourne.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

C'était un arrêt programmé depuis la montée en puissance de la Lada Granta, mais la date n'était pas encore déterminée. La fin de la production de cet emblème de Lada se déroulera au cours de la semaine prochaine. Il faut dire que les derniers chiffres de ventes montraient clairement que la 2107 était arrivée au bout et pouvait enfin prendre un repos bien mérité. "Tout se déroule selon le plan. La demande pour la gamme 'classics' a considérablement chutée. Il est temps de dire au revoir" a déclaré Igor Burenkov directeur des relations publiques du constructeur russe.

Si la 2107 ne datait "que" de 1982, elle était une évolution de la 2105, elle même évolution de la 2101 "Jigouli" qui n'était autre qu'une Fiat 124 rebadgée par le constructeur de Samara. C'est donc au final une voiture dont la cellule centrale datait de 1966 (46 ans) qui nous quitte. Cet arrêt de la production permettra d'augmenter les volumes de productions des modèles plus récents dont la Granta puisque l'usine de Izhavto située dans la république d'Oudmourtie sera réorganisée pour accueillir d'autres modèles.

Pour les nostalgiques et les collectionneurs, les stocks de 2107 devraient permettre de répondre à la demande jusque vers la fin de 2012. L'antique Lada Niva (1976) ainsi que la Samara (1984) sont elles toujours produites et vendues. Ouf, nous voilà rassurés.

Lire également : Renault-Nisant / AvtoVAZ - accélération en Russie

Source : AvtoVaz via TheMoscowNews

Pour résumer

Après 30 ans de bons et loyaux services la Lada 2107 - connue aussi sous le nom de Riva ou Semyorka - tirera sa révérence la semaine prochaine. Avec la disparition de l'un des derniers dinosaures de l'ère soviétique, c'est une page de la production automobile russe mais aussi mondiale qui se tourne.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.