par Pierre-Laurent Ribault

La Lexus GT se présentera sur fond de F1

Fuji Speedway, octobre 2007. Alors que Ralf passe une nouvelle fois à pleine charge de son V8 Toyota devant la tribune principale, porté par une mer de drapeaux rouges et blancs vers son premier titre mondial, la dernière Honda en course explose son moteur dans un grand panache blanc et s'échoue ignominieusement en milieu de virage. Le pace car doit rentrer en piste, et les milliards de téléspectateurs peuvent alors admirer, menant la meute des F1, la nouvelle reine des supercars, la Lexus GT450 (nom provisoire) qui vient de triompher au Salon de Tokyo. Et c'est sur cette image que le réveil de monsieur Watanabe, président de Toyota, sonne, le tirant d'un rêve dont il ne lésine pas sur les moyens pour le voir devenir réalité.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Fuji Speedway, octobre 2007. Alors que Ralf passe une nouvelle fois à pleine charge de son V8 Toyota devant la tribune principale, porté par une mer de drapeaux rouges et blancs vers son premier titre mondial, la dernière Honda en course explose son moteur dans un grand panache blanc et s'échoue ignominieusement en milieu de virage. Le pace car doit rentrer en piste, et les milliards de téléspectateurs peuvent alors admirer, menant la meute des F1, la nouvelle reine des supercars, la Lexus GT450 (nom provisoire) qui vient de triompher au Salon de Tokyo. Et c'est sur cette image que le réveil de monsieur Watanabe, président de Toyota, sonne, le tirant d'un rêve dont il ne lésine pas sur les moyens pour le voir devenir réalité.

L'ex LF-A sera donc pace car du premier Grand Prix du Japon de l'ère Toyota, en même temps qu'elle sera la vedette du Salon de Tokyo à la même époque. Le développement continue et de nouvelles informations en provenance du Japon nous en apprennent un peu plus sur l'état d'avancement des travaux. Le moteur est toujours un V10 dont la cylindrée est encore mouvante selon les sources, de 4,5 litres à 5 litres, mais dont la puissance est résolument fixée à 500 chevaux. La carrosserie en aluminium pourrait laisser place à une peau en carbone pour garder le poids de l'ensemble au chiffre raisonnable de 1200 kg. Mais selon la philosophie Lexus, le luxe et le confort feront partie de l'équation, avec plusieurs versions proposées dont une avec le toit panoramique vu sur le concept car. Mais pas de discount à l'horizon: le prix sera au delà de 15.000.000 de yens, soit plus de 100.000 euros quand la voiture sera finalement mise en vente, en 2008 au plus tôt.

D'ici là, monsieur Watanabe, faites de beaux rêves...

Source: Autoexpress et Best Car

Crédit Photos: Toyota

Lire également:

Une date pour la Lexus LF-A

Pour résumer

Fuji Speedway, octobre 2007. Alors que Ralf passe une nouvelle fois à pleine charge de son V8 Toyota devant la tribune principale, porté par une mer de drapeaux rouges et blancs vers son premier titre mondial, la dernière Honda en course explose son moteur dans un grand panache blanc et s'échoue ignominieusement en milieu de virage. Le pace car doit rentrer en piste, et les milliards de téléspectateurs peuvent alors admirer, menant la meute des F1, la nouvelle reine des supercars, la Lexus GT450 (nom provisoire) qui vient de triompher au Salon de Tokyo. Et c'est sur cette image que le réveil de monsieur Watanabe, président de Toyota, sonne, le tirant d'un rêve dont il ne lésine pas sur les moyens pour le voir devenir réalité.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.