par Joest Jonathan Ouaknine

La première victoire de Nicolas Prost

Depuis le reportage (re)diffusé sur W9, Nicolas Prost (fils de qui vous savez) a fait du chemin. Désormais, il ne travaille plus qu'à mi-temps dans sa banque genevoise. Côté pilotage, il a délaissé les circuits français pour courir en championnat d'Espagne de F3 (en fait, une formule monotype où toutes les monoplaces sont des Dallara à moteur Toyota) au sein de la structure Racing Engineering (d'Alfonso De Orleans-Bourbon.) Cette équipe, très sérieuse, est également présente en GP2 et a un temps songé à racheter l'écurie de F1 Midland.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Depuis le reportage (re)diffusé sur W9, Nicolas Prost (fils de qui vous savez) a fait du chemin. Désormais, il ne travaille plus qu'à mi-temps dans sa banque genevoise. Côté pilotage, il a délaissé les circuits français pour courir en championnat d'Espagne de F3 (en fait, une formule monotype où toutes les monoplaces sont des Dallara à moteur Toyota) au sein de la structure Racing Engineering (d'Alfonso De Orleans-Bourbon.) Cette équipe, très sérieuse, est également présente en GP2 et a un temps songé à racheter l'écurie de F1 Midland.

Pour sa quatrième année de compétitions, N. Prost a enfin obtenu des podiums (en excluant ceux décrochés l'an dernier, avec son père et la Viper d'Hexagon en GT-FFSA.)


A Barcelone, ce week-end, il fit encore mieux. Tandis que son équipier Miguel Molina s'offrait la première manche, il s'imposa dans la seconde. C'est donc sa première victoire en automobile.

Pour info, Ricardo Risatti remporta le titre ce week-end et Prost termine 4e du championnat.

A lire également:

En quête d'action: les rois des circuits auto

Prost: père et fils

Pour résumer

Depuis le reportage (re)diffusé sur W9, Nicolas Prost (fils de qui vous savez) a fait du chemin. Désormais, il ne travaille plus qu'à mi-temps dans sa banque genevoise. Côté pilotage, il a délaissé les circuits français pour courir en championnat d'Espagne de F3 (en fait, une formule monotype où toutes les monoplaces sont des Dallara à moteur Toyota) au sein de la structure Racing Engineering (d'Alfonso De Orleans-Bourbon.) Cette équipe, très sérieuse, est également présente en GP2 et a un temps songé à racheter l'écurie de F1 Midland.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.