par Joest Jonathan Ouaknine

La Peugeot 207i d'Iran Khodro

Pour l'anniversaire de la révolution Islamique, Iran Khodro (partenaire de Peugeot) présentait la 207i. L'objectif est de donner au pays une voiture économique, alors que l'état s'apprête à éliminer les subventions sur le carburant.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Pour l'anniversaire de la révolution Islamique, Iran Khodro (partenaire de Peugeot) présentait la 207i. L'objectif est de donner au pays une voiture économique, alors que l'état s'apprête à éliminer les subventions sur le carburant.

En fait, cette 207i n'est qu'une 206+. Pour rappel, elle est déjà produite au Brésil, en Chine et en Malaisie.

Elle sera proposée avec un bon vieux 1,6l essence (le TU5?) aux normes Euro 3. Elle a tout de même droit à des airbags, à l'ABS, à l'anti-démarrage, et à des ceintures à prétensionneurs pyrotechniques.

60% de ses pièces sont fabriquées en Iran et à terme, ils voudraient que le chiffre passe à 90%.

On pourrait rajouter que si l'Iran veut promouvoir les voitures économiques ou électriques, c'est une question politico-économique. Le pays, qui est l'un des principaux producteurs de pétrole, est obligé de faire raffiner son carburant à l'étranger. Suite aux sanctions économiques, le prix du carburant flambe. Face à la grogne des automobilistes, notamment les taxis, Téhéran a du subventionner le carburant pour faire baisser les prix.

L'idée est que le pays réduise sa consommation de carburant, afin d'être moins dépendant de l'étranger (et faire face à d'autres sanctions, suite à son programme nucléaire.) D'où une disparition progressive des subventions et pour compenser cela, il va mettre sur le marché des modèles plus économiques.

A lire également:

Essai Peugeot 206+: tout-haut-sixe (1/3)

Essai Peugeot 206+: 207- (2/3)

Essai Peugeot 206+: léonin (3/3)

Pour résumer

Pour l'anniversaire de la révolution Islamique, Iran Khodro (partenaire de Peugeot) présentait la 207i. L'objectif est de donner au pays une voiture économique, alors que l'état s'apprête à éliminer les subventions sur le carburant.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.