par La rédaction

La personnalisation a le vent en poupe chez Rolls-Royce

Le ne connait pas la crise non plus.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le département de personnalisation sur mesure (Bespoke)  chez Rolls-Royce continue de surfer sur la vague du succès. Le constructeur britannique donne justement à connaître quelques chiffres à ce sujet histoire de mettre en lumière que ce filon, juteux, ne connait pas la crise non plus.

Depuis son introduction le département Bespoke progresse de manière continue chez Rolls-Royce. Si par exemple en 2005 une Phantom vendue sur deux était concernée, ce volume aura atteint 90 % en 2012 pour un seuil équivalent à la clôture de ce premier trimestre 2013 (des chiffres pour l'ensemble des marchés).

Il en va de même pour la Ghost. En 2011 on comptait exactement 56 % des modèles écoulés contre aujourd'hui un volume atteignant sept unités écoulées sur dix. Certains débouchés géographiques montrent un plus grand appétit encore.

A titre de seul exemple, la zone du Moyen-Orient aura vu, au premier trimestre 2013, 100 % des Phantom et 99 % des Ghost réalisées avec un design sur mesure. Un plébiscite. "Notre service de personnalisation Bespoke est le joyau de la couronne, une clef de la réussite Rolls-Royce", s'exprime enthousiaste Torsten Müller-Ötvös.

Notons que ce chapitre sera prochainement élargi avec la collection "Home of Rolls-Royce", une nouvelle manière de conjuguer au présent le savoir-faire, l'artisanat, les matériaux précieux, le travail des différents ateliers ou le pinacle du luxe automobile estampillés Rolls-Royce et Goodwood.

A lire également. Home of Rolls-Royce : 10 ans de raffinement, Rolls-Royce, Flying Lady au choix et 2013 : dix ans de production à Goodwood pour Rolls-Royce.

Source : Rolls-Royce.

Crédit illustrations : Rols-Royce.

Pour résumer

Le ne connait pas la crise non plus.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.