par Pierre-Laurent Ribault

La Nissan GT-R sous les 7mn 30s au Nürburgring

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La cérémonie de lancement de la Nissan GT-R au Tokyo Motor Show l'année dernière s'était ouverte par une vidéo de la voiture autour du Nürburgring qui se terminait par un chiffre : 7mn 38s. Un coup de pied dans la fourmilière, discuté à l'infini sur tous les forums du web, où étaient avancées toutes sortes d'hypothèses remettant quasiment en cause la théorie de la relativité restreinte pour essayer d'expliquer qu'il s'agissait, selon les points de vue, de la plus grande escroquerie intellectuelle de l'histoire ou bien du commencement d'un nouvel âge pour l'humanité.

Six mois plus tard, alors que les chaînes de production tournent à plein régime et que le prototype de la GT-R Spec-V a été vu il y a peu dans l'enfer vert, renvoyant au vu des temps colportés par la rumeur la Lexus LF-A et la Corvette ZR-1 qui avaient le malheur de se trouver là faire coucouche panier, les garnements de Nissan sortent un communiqué de presse indiquant que, tiens, au fait, la GT-R de série est passée sous la barre des 7mn30s l'autre jour.

C'est que, voyez-vous, le temps d'octobre dernier avait été réalisé dans des conditions de piste un peu humide et c'était frustrant selon Kazutoshi Mizuno, le chef de projet de la GT-R, qui était persuadé depuis le début que la voiture valait 7mn30. Les 16 et 17 avril derniers, Toshio Suzuki le pilote essayeur attitré de la GT-R dont c'est la seconde apparition sur le blog aujourd'hui a donc remis la gomme (en fait les Bridgestone Potenza RE070R qui équipent la voiture de série au Japon, un détail que Nissan se fait un plaisir de préciser) et sorti un 7mn29s enfin conforme aux prévisions.

Peuvent pas s'empêcher. Aucun respect pour la concurrence. Sont agaçants à la fin, non ?

Source: Nissan Europe

Lire également:

La Nissan GT-R Spec V au grand jour

Pour résumer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.