par Pierre-Laurent Ribault

La Nissan GT-R dans l'arène de la compétition sur 24 heures

"Si la GT-R est si extraordinaire, pourquoi ne va-t-elle pas se frotter à la concurrence dans la seule épreuve qui tienne, celle de la compétition ?" Cet argument, les sceptiques n'ont cessé à juste titre de le mettre en avant depuis la sortie de la voiture, sachant que les voitures engagées en Super GT depuis le début de la saison 2008 n'ont qu'un rapport très ténu avec la voiture de série. Nismo vient d'exaucer leur voeu, en annonçant l'engagement officiel d'une voiture lors des prochaines 24 heures de Tokachi.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

"Si la GT-R est si extraordinaire, pourquoi ne va-t-elle pas se frotter à la concurrence dans la seule épreuve qui tienne, celle de la compétition ?" Cet argument, les sceptiques n'ont cessé à juste titre de le mettre en avant depuis la sortie de la voiture, sachant que les voitures engagées en Super GT depuis le début de la saison 2008 n'ont qu'un rapport très ténu avec la voiture de série. Nismo vient d'exaucer leur voeu, en annonçant l'engagement officiel d'une voiture lors des prochaines 24 heures de Tokachi.

La GT-R engagée par Nismo et Motul est cette fois une voiture proche de la série, et répond au réglement IP-4 de l'épreuve, qui correspond aux voitures engagées dans les épreuves de 24 heures comme Dubai ou Tokachi ou encore le Super Taikyu que le blog auto vous a présenté il y a quelques jours. Elle sera pilotée par Masami Kageyama, Tetsuya Tanaka et Kasuki Hoshino, ces deux derniers revenant des 24 heures du Nürburgring où ils faisant partie de l'équipage de la Nissan Z Falken engagée par Nismo.

La GT-R, partant dans la catégorie la plus rapide, devra viser la victoire au général, surtout en l'absence de Toyota qui n'a pas souhaité remettre en jeu la victoire de sa Supra hybride expérimentale cette année. Mais les 24 heures de Tokachi ne manqueront pas des Porsche et BMW Z4 qui peuplent habituellement ce type d'épreuve. De quoi établir pour la première fois des comparaisons significatives de la GT-R et de ses concurrentes, et jeter les bases d'un engagement plus large en compétition. Et de quoi préparer le terrain à la Spec V qui arrive en fin d'année avec une forte coloration "circuit" façon Porsche GT3.

Admirateurs et détracteurs de la GT-R, pointez votre navigateur web par ici les 20 et 21 juillet, dates de l'épreuve, pour l'heure de vérité.

Source: Nismo

Pour résumer

"Si la GT-R est si extraordinaire, pourquoi ne va-t-elle pas se frotter à la concurrence dans la seule épreuve qui tienne, celle de la compétition ?" Cet argument, les sceptiques n'ont cessé à juste titre de le mettre en avant depuis la sortie de la voiture, sachant que les voitures engagées en Super GT depuis le début de la saison 2008 n'ont qu'un rapport très ténu avec la voiture de série. Nismo vient d'exaucer leur voeu, en annonçant l'engagement officiel d'une voiture lors des prochaines 24 heures de Tokachi.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.