par La rédaction

La Mini Cooper S par Superchips

Le "préparateur" anglais Mini Countryman) en fouillant dans son carton de puces magiques pour lui offrir un peu d'agrément mécanique supplémentaire. Le 1.6 l 4 cylindres 16 soupapes de la Mini Cooper S progresse donc un petit peu. Modestement.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le "préparateur" anglais Superchips s'occupe cette fois de la Mini Cooper S (avant la Mini Countryman) en fouillant dans son carton de puces magiques pour lui offrir un peu d'agrément mécanique supplémentaire. Le 1.6 l 4 cylindres 16 soupapes de la Mini Cooper S progresse donc un petit peu. Modestement.

De 175 ch et couple de 256 Nm, la Mini Cooper S passée chez Superchips revendique désormais 195 ch pour un couple de 282 Nm entre 2 500 tr/min et 5 500 tr/min.

L'éleveur de puces facture sa puce à un prix d'ami, comme de coutume, mais à un tarif également en rapport avec ces modestes gains. Comptez 445 £. Superchips n'avance aucune performance. Pour mémoire, la Mini Cooper S c'est par exemple 225 km/h en vitesse de pointe et 7,1 s pour passer de 0 à 100 km/h.

A lire également. Bientôt un Mini Store à Paris et La Peugeot 207 RC par Superchips.

A voir également chez Mini. Galerie Countryman.

Source : Superchips.

Pour résumer

Le "préparateur" anglais Mini Countryman) en fouillant dans son carton de puces magiques pour lui offrir un peu d'agrément mécanique supplémentaire. Le 1.6 l 4 cylindres 16 soupapes de la Mini Cooper S progresse donc un petit peu. Modestement.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.