par Thibaut Emme

La Hennessey Venom GT plus rapide que la Bugatti Veyron

La Bugatti Veyron revendique haut et fort le titre de voiture de production la plus rapide du monde. Oui mais voilà, les petits gars de chez Hennessey lui contestent désormais ce titre avec la Venom GT dans sa version 1200 chevaux.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La Bugatti Veyron revendique haut et fort le titre de voiture de production la plus rapide du monde. Oui mais voilà, les petits gars de chez Hennessey lui contestent désormais ce titre avec la Venom GT dans sa version 1200 chevaux.

270,49 mph, soit 435,3 km/h ! Telle est la nouvelle marque (non officielle) pour une voiture de production (la précédente tentative de la Venom était restée à 427,6 km/h). La Bugatti Veyron, pour sa part, ne revendique qu'un "modeste" 269,86 mph exécuté en 2010. Et si l'on en croit Hennessey, il y avait encore de la marge. Brian Smith, qui a réalisé le run de la Venom GT déclare : "A la toute fin, il y avait un peu de flou dans la direction, mais hé, nous étions à 435 km/h ! Et cela tirait encore. Si nous pouvions courir sur un ovale de 8 miles, nous pourrions aller plus vite que cela... La Venom GT n'a pas demandé trop de grosses corrections et les Michelin ont vraiment bien tenu la traction".

Une remarque sur la piste pas si anodine puisque si la Veyron avait pu disposer d'une piste ovale de près de 13 km (et de la fameuse ligne droit de Ehra-Lessien de près de 9 km), Hennessey n'a pu disposer que de la piste de la NASA au Kennedy Space Center. Cette piste ne fait "que" 5,2 km mais surtout, contrairement à Ehra-Lessien, elle se termine par...de l'herbe. La Venom a donc du prendre les freins relativement tôt pour pouvoir ralentir et ne pas finir le nez dans le gazon.

Si l'accélération est époustouflante, la décélération l'est tout autant. De 435 km/h à 110 km/h en moins de 1 km ! Malheureusement, vous l'aurez noté nous parlions de nouveau record non officiel. Car pour que la vitesse soit homologuée, il eut fallu que la Venom GT fasse un passage dans l'autre sens. Mais la Nasa n'a pas pu prêter sa piste plus longtemps et Hennessey doit donc se contenter d'un titre officieux. La performance a tout de même été certifiée par Racelogic, spécialiste des données GPS.

Et même s'ils avaient effectué un passage dans l'autre sens, le Guiness World Record qui officialise et valide les records demande une production de 30 unités au moins pour être considéré comme une voiture de série. Chez Hennessey on ne prévoit que 29 unités de la Venom GT (dont 11 ont déjà été vendues).

Un peu taquin, le patron de la société éponyme, John Hennessey lance une pique en direction de la Veyron : "C'est une voiture complètement différente. Nous ne voulons pas seulement faire la voiture la plus puissante, mais aussi la plus légère. Cette chose (la Veyron NDLA) est une Bentley GT, une voiture confortable".

La Venom GT peut toujours se consoler en regardant les records d'accélération qu'elle détient toujours : de 0 à 300 km/h en 13,63 secondes et de 0 à 200 mph en 14,51 secondes ! A 1,2 million de dollars, la Venom GT reste une exclusivité qui se paie. Une autre américaine devrait "bientôt" entrer dans la course au record, la SSC Tuatara et ses 1700 chevaux.

Source : Hennessey Performance

Pour résumer

La Bugatti Veyron revendique haut et fort le titre de voiture de production la plus rapide du monde. Oui mais voilà, les petits gars de chez Hennessey lui contestent désormais ce titre avec la Venom GT dans sa version 1200 chevaux.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.