par Thibaut Emme

La guerre des plateformes VTC relancée par LeCab

Après des négociations sociales, les chauffeurs VTC (voiture de tourisme avec chauffeur) ont obtenu des plateformes un prix minimum de course à 7,65 €. Toutefois, devant la pénurie de chauffeurs, certaines plateformes leur font les yeux doux en remontant ce minimum.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

C'est le cas de la plateforme LeCab qui a décidé de garantir un tarif minimum de 10 € net chauffeur par course. Cela peut paraître anodin de relever le minimum de 2,35 €, mais c'est tout de même 30% de plus que les autres plateformes qui ne feraient pas de geste envers les chauffeurs indépendants. C'est déjà un premier coin inséré dans l'univers des plateformes VTC et qui devraient pousser les autres à réagir sous peine de voir les chauffeurs aller à la concurrence.

Un tarif horaire minimum : révolution

Surtout que LeCab a aussi annoncé la mise en place d'un tarif horaire minimum. 35 euros net pour les chauffeurs affiliés (30€ pour la gamme économique). C'est un changement de paradigme dans cet univers où les VTC sont payés à la course. En faisant cela, LeCab veut "reconnaître l’aspect premium du service offert" selon le communiqué.

« Avec les négociations sectorielles en cours et une future Directive Européenne, nous sommes à la croisée des chemins. Nous avons décidé que LeCab serait l’acteur qui trace la route vers un monde meilleur pour les chauffeurs, garant de la pérennité d’une activité VTC équilibrée et rémunératrice pour ceux qui l’exercent » souligne Yves Weisselberger, Président de LeCab.

Pour le tarif horaire minimum, LeCab précise que cela comprend le temps consacré à la course, y compris le temps d'approche. En effet, les VTC n'ont pas le droit à la maraude (rouler en attendant la course) et doivent repartir en théorie de leur base à chaque fois. Ce temps sera donc compris chez LeCab.

Le début d'une guerre des plateformes pour séduire les chauffeurs ?

Ces décisions de LeCab sont un vrai détonateur pour le secteur du VTC. Cela devrait obliger les autres plateformes à réagir et à proposer de nouvelles compensations ou garanties à leurs chauffeurs affiliés. C'est sans doute l'une des plus grandes évolutions sociales du secteur, devant le minimum de 7,65 € garanti.

Selon le Ministère des Transports, en 2021, environ 40 000 chauffeurs VTC ont été actifs (*) en France Métropolitaine. Le gros des troupes de VTC est concentré en Ile-de-France, et est constitué de personnes entre 30 et 39 ans (37%) et de 40 à 49 ans (32%). Rares sont les chauffeurs "mono-plateforme" (26% environ) et les chauffeurs font en moyenne 9 courses par jour travaillé. Ainsi, un prix minimum augmenté de 2,35 € représente en moyenne plus de 21 € garantis de plus par jour.

Après une modification de la règle des "Grandes Remises" en 2009, les VTC ont dérégulé le marché de la course automobile. Devant la grogne des taxis, le monde du VTC s'est structuré et réglementé aussi pour apurer et professionnaliser le pool des chauffeurs. Depuis le 1er janvier 2018, la "loi GrandGuillaume", les chauffeurs ont une obligation d'afficher leur vignette professionnel, ainsi que d'autres contraintes. Ces avancées sociales du début 2023 sont du bonus pour la profession de chauffeur VTC.

notes

(*) Un chauffeur VTC est dit actif en 2021 s’il a réalisé un total d’au moins 100 courses par l’intermédiaire d’une ou plusieurs plateformes VTC dans l’année et s’il a exercé au moins 20 jours dans l’année.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Après des négociations sociales, les chauffeurs de VTC ont obtenu des plateformes un minimum garanti de 7,65 € par course. LeCab va plus loin en garantissant 10 € par course et en introduisant un tarif horaire minimum de 35 € pour ses chauffeurs affiliés.

Le but est de faire venir plus de chauffeur dans une profession qui en cherche. Les autres plateformes devraient réagir. Tout bon pour les VTC au final.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.