Lancer le diaporama
Mustang 2023
+17
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

La nouvelle Ford Mustang est arrivée et reste thermique

Ford célèbre les 60 ans de la première Ford Mustang et nous gratifie d'une nouvelle génération, la 7ème, qui change dans la subtilité tout en conservant l'essentiel d'une muscle car : son V8 thermique !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le diable est dans le détail

Au premier coup d’œil, rien ne semble vraiment changer entre la nouvelle Mustang et sa devancière. Si, le regard a évolué avec de nouvelles optiques avant à LED, plus effilées, et dotées d'une signature lumineuse spécifique en deux parties géométriques. A part cela, les retouches sont subtiles, très subtiles.

Ford a multiplié les clins d’œil à la première génération, avec notamment un porte-à-faux raccourci et une calandre en trois parties. Pour la première fois, chaque modèle de la gamme dispose d’une face avant spécifique. La GT propose par exemple des ouvertures de grille plus grandes pour augmenter le flux aérodynamique. L'aérodynamisme est également optimisé avec l'ajout de nouvelles entrées d’air sur le capot, une partie arrière Fastback plus fuselée, un nouveau becquet, un nouveau diffuseur optimisé et des épaulements arrière élargis pour accentuer le caractère Muscle car.

L'intérieur évolue sensiblement

Les changements sont plus significatifs à l’intérieur, où la Mustang bénéficie d’une cure de rajeunissement technologique qui séduira les nouvelles générations, comme le précise Ford qui a mené l’enquête auprès de son public de fans. Fini le tableau de bord à double sourcils, place à une large console centrale flottante et aérée où de nombreuses commandes physiques ont été supplantées par du tactile numérique.

Derrière le nouveau volant à méplat, un écran numérique de 12,4 pouces affiche les différents écrans personnalisables en fonction des modes de conduite, exploitant un moteur graphique Unreal Engine 4 bien connu dans le monde du jeu vidéo qui donne des rendus en temps réel des choix de configuration sélectionnés par le conducteur. Le panneau d'instrumentation numérique est complété par une console centrale SYNC 4 de 13,2 pouces, inclinée vers le conducteur. L'ambiance intérieure, entièrement personnalisable, démarre avec des couleurs cuivrées et sombres, dans un thème déjà utilisé pour la Mustang Mach-E et peuvent être entièrement configurables par l'utilisateur.

Un équipement tech et de sécurité en nette hausse

Le système SYNC 4 de Ford, entièrement compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, s'intègre à l'application FordPass à l'instar du SUV électrique Mustang Mach-E et propose la fonction de mise à jour sans fil Ford Power-Up. La Mustang permettra aussi de profiter de la musique avec un système audio B&O doté de 12 haut-parleurs et d’un caisson de basses qui intègre une amplification des sons du moteur directement dans l'habitacle.

Le coupé et le cabriolet de 7ème génération sont équipés de fonctions d'assistance à la conduite Ford de nouvelle génération, comme le SUV Mustang Mach-E. Ils disposent notamment de la reconnaissance des panneaux de vitesse, du régulateur de vitesse adaptatif intelligent avec fonction Stop & Go, de l'assistance au centrage de la voie, de la manœuvre d’évitement ou encore de l’assistance au freinage. Une autre caractéristique clé est le système actif contre les nids-de-poule, qui surveille en permanence la suspension, la direction et le freinage et ajuste la réponse de la suspension en conséquence.

Le V8 thermique fidèle au poste

Contrairement à certaines spéculations, cette 7ème génération de Mustang n’a choisi ni l’hybridation ni l‘électrique – en tous cas pas encore – et demeure une pure thermique. On trouvera toujours deux motorisations : le 4 cylindres 2.3 Ecoboost et, évidemment, pour les puristes, un V8 5 litres Coyote encore plus performant sur la GT, même si les données techniques ne sont pas encore communiquées.

Elle propose toujours 6 modes de conduite : Normal, Sport, Glissant, Dragster, Track et un réglage personnalisable qui jouera sur la direction, la suspension et le fonctionnement du moteur, ainsi que le choix entre une transmission automatique à 10 vitesses ou une transmission manuelle à six vitesses. Un pack Performance de série comprend des jantes alliage de 19’’, un différentiel mécanique à glissement limité pour une motricité optimale, des freins Brembo de 19’’ et un échappement à clapet actif qui optimise la sonorité du moteur en fonction des modes de conduite. La suspension active MagneRide, en option, surveille les conditions mille fois par seconde et utilise un fluide à commande électronique pour adapter la résistance à l'amortissement aux conditions de route.

Dark Horse : la Mustang pour la piste

La 7ème génération de la Mustang marque aussi un réinvestissement massif de Ford en sport automobile, puisque cette nouvelle génération sera déclinée en NASCAR, en GT4 et en GT3. C’est dans cette optique qu’une version ultra sportive, la Dark Horse, est également présentée, avec une orientation plus tournée vers un usage sur circuit, en attendant bien sûr les très méchantes Shelby.

Dans cette Dark Horse, qui emprute aux GT350 et GT500, le moteur reçoit de nouveaux arbres à cames avec une conception d'admission à double corps de papillon exclusive et un pack spécifique, pour des performances maximales. On trouve de série une transmission manuelle TREMEC à six vitesses avec un pommeau de vitesse en titane ou la transmission automatique à 10 vitesses de Ford avec palettes au volant.

Le pack « Track Sprint » comprend un radiateur d'huile moteur auxiliaire, un radiateur d’huile de transmission automatique, un radiateur de pont arrière, un radiateur moteur plus léger avec un meilleur rendement ainsi que des ventilateurs plus puissants pour améliorer l'endurance et le refroidissement. Le différentiel mécanique à glissement limité Torsen de série optimise la motricité pour une meilleure accélération et un meilleur équilibre dans les virages.

Ce pack comprend également un réglage de châssis spécifique, des barres anti-roulis arrière plus grosses et des amortisseurs avant robustes, des freins plus puissants, des renforts, des jantes carbone et des Pirelli P Zero PZ4. Le frein à main reçoit également un mode Drift électronique permettant de larges dérives sur circuit tant pour les conducteurs novices afin qu'ils apprennent et améliorent leurs compétences en dérive que pour les pilotes aguerris prêts pour la compétition.

À l'avant, les phares à LED à fond noir sont associés à une calandre noire brillante avec des narines trapézoïdales et un pare-chocs avant inférieur redessiné avec des "crocs" très brillants. Des jupes latérales inférieures et un aileron arrière fixe, un diffuseur directement inspiré de la course et des sorties d'échappement quadruples assombris illustrent sans conteste sa sportivité.

Pour résumer

Cette Mustang arrivera aux Etats-Unis à l'été 2023. Elle propose du changement dans la continuité, conservant son âme de "muscle car" avec le gros V8 de la version GT, décliné aussi en version plus extrême "Dark Horse". Pas sûr qu'elle arrive en Europe, où les normes et la fiscalité agiront en repoussoir...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos