par La rédaction

La fin du rêve pour Bugatti et Thomas Bscher

Thomas Bscher a vu rouge lorsqu'à l'évocation d'un second modèle pour Bugatti l'actuel président de Volkswagen Martin Winterkorn a rétorqué à des journalistes que celui ci devait arrêter de rêver.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Thomas Bscher, ancien pilote de F1, vainqueur du championnat GT en 1985 en Angleterre ou encore 5ème au Mans en 1999 sur BMW V12 est aussi un banquier réputé.

Il avait pourtant été chargé par le groupe Volkswagen de travailler sur un second projet suite à son aide précieuse pour relancer le projet Veyron. Les priorités sont maintenant données à Bentley et Lamborghini (autres marques du groupe).

Porsche possède environ 30% de Volkswagen et son président, Wendelin Wiedeking ne l'a pas soutenu en déclarant vouloir que la rentabilité s'applique à tout le monde (toutes les marques et chaque modèle du groupe Volkswagen). Joe Heizmann, responsable de la production chez Volkswagen en a rajouté une couche à propos de la productivité.

L'objectif est de dépasser Toyota en termes de marge opérationnelle et de ROI à moyen terme. Franz Josef Paefgen, dirigeant de Bentley le remplace précipitamment et cumule la gestion des deux marques. La Veyron ne sera bientôt plus fabriquée et ce départ mouvementé n'annonce pas de nouvelle Bugatti avant longtemps...

 

Pour résumer

Thomas Bscher a vu rouge lorsqu'à l'évocation d'un second modèle pour Bugatti l'actuel président de Volkswagen Martin Winterkorn a rétorqué à des journalistes que celui ci devait arrêter de rêver.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.