Lancer le diaporama
fuite M2 2023
+7
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani
Un fake ou BMW se lance dans le jacky tuning ?

La BMW M2 a-t-elle fuité ?

Le monde des « bimmers » a été en ébullition ces derniers jours avec le « leak », la fuite de photographies non camouflées supposées être celles du futur coupé BMW M2, dont la présentation officielle est censée avoir lieu le 11 octobre.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

C'est du lard ou du cochon ?

Ces images ont vite fait le tour du web, se retrouvant sur des sites bien connus de l’actu béhème comme Bimmerpost. Des doutes ont persisté car les premiers visuels qui ont circulé étaient des renders 3D produits par Kolesa.ru, un site russe bien connu pour ses rendus photoshopés souvent très pertinents par rapport aux lignes officielles des modèles annoncés. Puis, de vraies photographies prises depuis un garage ont ensuite circulé, très ressemblantes d’ailleurs au photoshop de kolesa. Le design semble tellement « différent » de ce que l’on habitué de voir que beaucoup croient à un « fake » ou tout du moins à une production indépendante et artisanale.

Retour à la sobriété stylistique ?

BMW nous a habitués depuis quelques années à des designs spéciaux, avec les haricots de calandre hypertrophiés, la gueule "predatorienne" du futur XM ou la signature à double optique du dernier X7. Plus globalement, il suffit de regarder les dernières collections de chaussures et de vêtements de Balmain, Balenciaga et consorts pour se dire que quelque chose ne tourne plus rond dans le monde du design du luxe.

Dans le cas de la M2, vêtue d’une livrée « bleu Zandvoort » qui fait penser aux Hyundai N, hourra, on retrouve des haricots à « taille raisonnable », à la forme plus simple. Par contre, le bouclier est étrangement très simpliste, sans chromes et avec des ouies carrés massives. Visuellement, on a l’impression de faire un bond dans les années 90.

Si le profil est réussi avec de belles jantes noires et des étriers de freins rouges, sans oublier ce fameux pli Hofmeister, c’est surtout à l’arrière que le dessin dérange, avec un petit diffuseur noir brillant aux découpes angulaires pour l'échappement à quatre tuyaux et des réflecteurs qui se retrouvent sur deux extrémités du bouclier, en excroissance par rapport à la partie centrale. La forme est étrange et pas très heureuse.

De la bombe bébé !

Côté moteur, BMW promet que la M2 offrira « un niveau de performance similaire à la BMW M2 CS" et disposera du même moteur six cylindres biturbo 3 litres que les M3 et M4. La M2 standard aura plus de puissance que le M2 Competition sortant, qui produit 410 CV et 550 Nm de couple. Ce bloc devrait développer 450 chevaux, soit 80 de plus que l’ancienne M2 à sa sortie. De quoi laisser un peu d’écart avec les M3 et M4 Coupé.

Il a également confirmé que le M2 sera disponible avec une boîte manuelle à six vitesses ou une transmission automatique à convertisseur de couple M Steptronic à huit vitesses. La conduite sera également envoyée aux roues arrière uniquement au lancement – ​​bien que des rapports suggèrent que la transmission intégrale sera ajoutée à un moment donné.

L'équipement optionnel confirmé par BMW comprend un toit en carbone et des sièges baquets en carbone M. Grâce aux images précédentes d'une pré-production M2, nous savons déjà que le coupé à deux portes sera livré avec l'écran incurvé BMW. La configuration de l'écran semblait être similaire à celle des i4 et iX, qui utilise un tableau de bord numérique de 12,3 pouces et un écran tactile central de 14,9 pouces.

Pour résumer

Des images en fuite de la prochaine BMW M2 ont circulé sur le net. Même si elles interpellent quand à leur véracité, elles ressemblent à ce que le camouflage laissait deviner. Très puissante, la prochaine M2 pourrait donc arborer un design très sobre et dont la simplicité angulaire ferait faire un bond dans le passé. A confirmer dans quelques semaines...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos