par Joest Jonathan Ouaknine

La "Baby Dragon" bientôt vendue dans le monde entier

Une délégation venue du Nord- est de la Chine s'est rendue en Grande-Bretagne. Elle a visité plusieurs usines, notamment cel- les de construction automobile. Le journaliste du Time magazine a voulu les interviewer. Il trouva des hommes enthousiastes, qui ont un plan: "s'inspirer" d'un mo- dèle européen et le produire à Mukden, dans un arsenal trans- formé pour l'occasion. Le modè- le, baptisé "Baby dragon", sera ensuite vendu dans le monde en- tier. Oh, mais attendez, c'était en 1929...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Voici l'article original du Time Magazine (à qui on laissera la responsabilité de certains propos presque racistes):

"Une auguste délégation, aux yeux bridés et portant des caftans, venue de la riche province Chinoise de Mandchourie a visité les usines Anglaises. La semaine dernière, après avoir visité l'énorme usine Longbride de Birmingham, où Sir Herbert Austin fabrique des milliers de 7 H.P. surnommés "Baby Austin", le chef de la délégation, T.Y. Wang (NdT: un parent de HaoLiang Wang, l'actuel PDG de NAC-MG?) a déclaré:

" Notre grand arsenal de Mukden (NdT: actuel Shenyang) va être transformé en la plus grande usine d'automobile de l'Orient. Nous devrions construire la "Chinese Dragon", ainsi que la "Baby Dragon". Je ne vois pas pourquoi la Chine ne pourrait pas exporter ces voitures vers l'Europe et les Etats-Unis."

Ces mots emplis de confiance et de prophéties sont très beaux, mais aujourd'hui l'arsenal de Mukden travaille d'arrache-pied pour produire assez d'artillerie, de fusils et de munitions pour la dernière guerre civile Chinoise (NdT: il parle de l'invasion de la Mandchourie par les Japonais.) Leurs copies du fusil d'assaut Français "75" actuelement fabriquées à Mudken sont si parfaites et efficaces, que si l'arsenal compte copier des automobiles, il sera difficile de distinguer une "Baby Dragon" d'une "Austin Seven". De la même façon, des tracteurs construits en Union Soviétique sont similaires à ceux produits par Henry Ford (jusqu'au badge); les gens simples à qui ils sont vendus ne savent pas faire la différence."

A priori, aucune "Baby Dragon" n'a été fabriquée à Mukden. En revanche, d'autres véhicules ont été produit à l'époque en Mandchourie, même après l'invasion Japonaise, notamment des camions Ford (et des voitures?) et Mercedes (profitant d'une alliance de sinistre mémoire.) A noter qu'en 1929, la production d'Austin Seven fabriquée sous licence débuta simultanément en Allemagne (BMW-Dixi), aux Etats-Unis (American Bantam), en France (Rosengart) et plus tard au Japon (Datsun.)

Ironie du sort, le site de Longbridge fut sauvée par les Chinois de Nac-MG (qui ont évoqué un retour d'Austin) et le clonage de véhicules Européens en Chine est plus que jamais d'actualité...

Source:

China Car Times

Pour résumer

Une délégation venue du Nord- est de la Chine s'est rendue en Grande-Bretagne. Elle a visité plusieurs usines, notamment cel- les de construction automobile. Le journaliste du Time magazine a voulu les interviewer. Il trouva des hommes enthousiastes, qui ont un plan: "s'inspirer" d'un mo- dèle européen et le produire à Mukden, dans un arsenal trans- formé pour l'occasion. Le modè- le, baptisé "Baby dragon", sera ensuite vendu dans le monde en- tier. Oh, mais attendez, c'était en 1929...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.