par La rédaction

Kia Niro : on oublie le bonus de 750 euros

Finalement le dernier et nouveau SUV compact hybride au catalogue du constructeur coréen ne pourra pas prétendre à bénéficier d'une aide financière incitative à l'achat.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Finalement le dernier et nouveau SUV compact hybride au catalogue du constructeur coréen ne pourra pas prétendre à bénéficier d'une aide financière incitative à l'achat.

C'est la marque qui a confirmé que, finalement, le Niro ne pourra pas être éligible à un bonus écologique. Coup de pouce pécuniaire en moins pour inciter un client à signer un bon de commande pour le SUV compact hybride.

La raison ? Rien à voir avec les niveaux d'émissions de CO2 puisque le modèle est largement dans les clous avec des émissions entre 88g/km de CO2 et 101 g/km de CO2 quand pour les modèles hybrides, ces derniers doivent afficher des niveaux inférieurs à 111 g/km de CO2.

La raison est donc autre et explicitement détaillée par Kia puisque, comme pour les autres hybrides concernés, le SUV disponible à la commande est dans l'obligation d'avoir "une puissance électrique d'au moins 10 kW pendant 30 minutes" mais revendique "8 kW pendant 30 minutes".

Conséquence ? Inéligibilité au bonus de 750 euros. Pour mémoire le prix plancher du Niro de 141 ch et 265 Nm est fixé à 26 990 euros pour le Niro Motion. La gamme s'articule ensuite autour des Niro Active (28 990 euros) et Niro Premium (32 990 euros) sans parler des différentes options complémentaires.

Source : Kia.

Crédit illustration : le blog auto.

Pour résumer

Finalement le dernier et nouveau SUV compact hybride au catalogue du constructeur coréen ne pourra pas prétendre à bénéficier d'une aide financière incitative à l'achat.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.