par Gautier Bottet

Kia Carnival, le monospace de moins en moins "mono"

Quelques semaines après le Toyota Sienna, Kia renouvelle à son tour son grand monospace, le Carnival. Ou Sedona sur certains marchés. Lui aussi s'affranchit clairement de l'effet monocorps et au final se donner une allure "plus SUV".

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Quelques semaines après le Toyota Sienna, Kia renouvelle à son tour son grand monospace, le Carnival. Ou Sedona sur certains marchés. Lui aussi s'affranchit clairement de l'effet monocorps et au final se donner une allure "plus SUV".

  • 4ème génération du grand monospace Kia

  • Principalement vendu en Corée et en Amérique du Nord

Le Kia Carnival de quatrième génération fait ses débuts sur son marché national, et débarquera rapidement dans d'autres pays. Où il est parfois nommé Sedona. Il est l'un des derniers représentants de la race des grands monospaces hors de Chine. Les dimensions et autres caractéristiques techniques sont encore gardées sous couvert. Mais il devrait être au moins aussi long et large que les 5115 et 1985 mm du précédent modèle... Il pourrait en revanche être plus bas. C'est le tendance actuelle pour de nombreux modèles.

Le Kia Carnival adopte, comme le Sienna donc, un capot plus prononcé avec un pied A reculé. Adieu au profil monocorps. Les monospaces ne sont plus et ils deviennent peu à peu des crossovers. C'est l'un des moyens pour le Carnival de résister aux SUV : transformer son apparence, et conserver la qualité de vie à bord. Pour ce dernier point, nous devrons encore patienter, puisque Kia n'a dévoilé que des clichés extérieurs.

Après les Sorento et K5 / Optima, Kia continue à forger son identité à l'avant, avec le tiger nose étiré qui intègre pleinement les optiques. Les feux de jour soulignent cette intégration. Le profil est marqué par le chrome du pied C qui souligne la vitre de custode. Le rail coulissant est intégré dans le coup de gouge latéral, qui s'étire du haut du phare au bas du feu arrière en accentuant le caractère très horizontal. Le bas de caisse noir et les passages de roues plus travaillés donnent l'impression d'une plus grande garde au sol pour une petite touche "SUV". Vu de derrière, le Carnival pourrait d'ailleurs passer pour un membre de cette dernière catégorie.

Notre avis, par leblogauto.com

Voici un Kia Carnival sérieusement modernisé. Contrairement à son rival du marché américain Toyota Sienna, il ne cherche pas à se dynamiser, mais passe le cap de la "crossoverisation". Reste encore à découvrir son habitacle. Et ses motorisations. Avec à ce chapitre la grosse interrogation de l'électrification.

Pour résumer

Quelques semaines après le Toyota Sienna, Kia renouvelle à son tour son grand monospace, le Carnival. Ou Sedona sur certains marchés. Lui aussi s'affranchit clairement de l'effet monocorps et au final se donner une allure "plus SUV".

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.