par Raphael Caplan

Iran Khodro conquérant

Le constructeur iranien Iran Khodro, qui produit notamment la 206 à coffre et annonce lancer ses hybrides, envisage de s'implanter en Europe de l'Est. Pourquoi? Pour y produire des rivales à la Dacia Logan, nommément les Samand (création originale) et Saida 141(dérivant de la Kia Pride). On comprend mieux pourquoi le gouvernement iranien a mis des bâtons dans les roues de Renault qui souhaitait produire sa berline low-cost en terre persanne. Les prix de ces chevaux de bataille seraient inférieurs à 10000 . L'Iranien compte bien vendre ses produits en Europe Occidentale, où le succès de la Logan doit embarrasser plus d'un constructeur. Son ambition ne s'arrête pas au vieux continent : l'Amérique est dans le collimateur de l'Iranien, qui a prévu d'assembler sa Saida 141 au Vénézuela, à raison de 5000 exemplaires par an, ainsi que la Samand. Le Président Hugo Chavez souhaite lutter contre l'hégémonie Nord-Américaine en proposant à ses citoyens des familiales bon marché. De l'altermondialisme appliqué à l'automobile en somme.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le constructeur iranien Iran Khodro, qui produit notamment la 206 à coffre et annonce lancer ses hybrides, envisage de s'implanter en Europe de l'Est. Pourquoi? Pour y produire des rivales à la Dacia Logan, nommément les Samand (création originale) et Saida 141(dérivant de la Kia Pride). On comprend mieux pourquoi le gouvernement iranien a mis des bâtons dans les roues de Renault qui souhaitait produire sa berline low-cost en terre persanne. Les prix de ces chevaux de bataille seraient inférieurs à 10000 . L'Iranien compte bien vendre ses produits en Europe Occidentale, où le succès de la Logan doit embarrasser plus d'un constructeur. Son ambition ne s'arrête pas au vieux continent : l'Amérique est dans le collimateur de l'Iranien, qui a prévu d'assembler sa Saida 141 au Vénézuela, à raison de 5000 exemplaires par an, ainsi que la Samand. Le Président Hugo Chavez souhaite lutter contre l'hégémonie Nord-Américaine en proposant à ses citoyens des familiales bon marché. De l'altermondialisme appliqué à l'automobile en somme.

Pour résumer

Le constructeur iranien Iran Khodro, qui produit notamment la 206 à coffre et annonce lancer ses hybrides, envisage de s'implanter en Europe de l'Est. Pourquoi? Pour y produire des rivales à la Dacia Logan, nommément les Samand (création originale) et Saida 141(dérivant de la Kia Pride). On comprend mieux pourquoi le gouvernement iranien a mis des bâtons dans les roues de Renault qui souhaitait produire sa berline low-cost en terre persanne. Les prix de ces chevaux de bataille seraient inférieurs à 10000 . L'Iranien compte bien vendre ses produits en Europe Occidentale, où le succès de la Logan doit embarrasser plus d'un constructeur. Son ambition ne s'arrête pas au vieux continent : l'Amérique est dans le collimateur de l'Iranien, qui a prévu d'assembler sa Saida 141 au Vénézuela, à raison de 5000 exemplaires par an, ainsi que la Samand. Le Président Hugo Chavez souhaite lutter contre l'hégémonie Nord-Américaine en proposant à ses citoyens des familiales bon marché. De l'altermondialisme appliqué à l'automobile en somme.

Raphael Caplan
Rédacteur
Raphael Caplan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.