par Joest Jonathan Ouaknine

Indycar 2012: les kits aéros repoussés sine die

Lorsque l'Indycar lança A Detroit, les équipes se mirent d'accord pour la repousser à "plus tard".

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Lorsque l'Indycar lança un appel d'offres pour le châssis 2012, l'une des requêtes était la possibilité de customiser la carrosserie. Les motoristes, Chevrolet, Honda et Lotus (mais également des écuries comme Penske ou Ganassi) annoncèrent alors qu'elles fabriqueraient leurs propres kits. D'un commun accord, la mesure fut ajournée à 2013. A Detroit, les équipes se mirent d'accord pour la repousser à "plus tard".

En "on" les équipes disaient que le châssis actuel donne satisfaction. Effectivement, les cartes sont redistribuées: la plupart des équipes jouaient le podium (alors qu'en 2011, Ganassi et Penske étaient difficiles à doubler à la régulière.)

En "off", il y avait une véritable grogne dans les paddocks de Detroit.

A l'origine, le châssis nu devait couter 349 000$ (281 000€.) Soit 385 000$ (310 000€) pour une voiture complète. Ajoutez-y 690 000$ (555 000€) de moteurs et ça vous fait donc une saison à 1 075 000$ (865 000€.) Et c'est autour de ces chiffres que les écuries ont battit leurs budgets...

En pratique, le châssis seul est vendu environ 600 000$ (480 000€.) Certains accusent Dallara de saler ses factures (d'autant plus qu'il a le monopole des pièces détachées.) D'autres rappellent que l'Indycar a imposé au constructeur de bâtir une filiale US, en lui promettant 40 châssis par an. Et qu'il doit augmenter les prix pour arriver à l'équilibre.

Quant aux moteurs, entre la casse et les évolutions tout azimut, les 690 000$ ne sont déjà plus qu'un lointain souvenir.

Randy Bernard, PDG de l'Indycar, a été montré du doigt. Un patron d'écurie aurait tenté de rallier ses confrères pour obtenir son limogeage.

Quoi qu'il en soit, les équipes veulent d'abord amortir les voitures achetées en 2012 et ensuite, elles repasseront à la caisse pour s'offrir des kits...

Source:

Speed TV

Crédit photos: Indycar

A lire également:

Indycar 2012: Detroit Belle Isle

Pour résumer

Lorsque l'Indycar lança A Detroit, les équipes se mirent d'accord pour la repousser à "plus tard".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.