par Frederic Papkoff

Holden, fin de production en Australie confirmée en 2017

Alors que nous nous faisons écho hier soir des déclarations de Mike Devereux, les choses se sont accélérées concernant l'avenir de GM en Australie. Décision finale en provenance de Détroit ; fin de production locale en 2017...

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Alors que nous nous faisons écho hier soir des déclarations de Mike Devereux, les choses se sont accélérées concernant l'avenir de GM en Australie. Décision finale en provenance de Détroit ; fin de production locale en 2017...

C'est le temps du grand ménage chez GM. Après l'abandon de Chevrolet en Europe, le couperet est finalement tombé sur Holden, et sans doute par là même sur l'ensemble de l'industrie automobile australienne. GM a en effet décidé d'interrompre la production d'automobiles et de moteurs dans le pays après 2017. Les activités d'ingénierie sont également touchées avec une réduction qualifiée de "significative". GM provisionnera à cet effet entre 400 et 600 millions de dollars de charges au quatrième trimestre, avant d'autres charges d'ici 2017.

Au total , ce sont 2.900 postes que GM compte supprimer. Mais des milliers d'autres suivront dans l'industrie, avec des fournisseurs qui devront eux aussi fermer boutique. Après l'abandon de Ford et GM, Toyota sera le seul constructeur automobile à produire en Australie. Pour combien de temps, telle est à présent la question.

La marque Holden ne disparaît pas pour autant. GM continuera à diffuser les modèles issus de la gamme Chevrolet sous cette marque en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Source : GM

Pour résumer

Alors que nous nous faisons écho hier soir des déclarations de Mike Devereux, les choses se sont accélérées concernant l'avenir de GM en Australie. Décision finale en provenance de Détroit ; fin de production locale en 2017...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.