par Joest Jonathan Ouaknine

Hafei-Peugeot-DongFeng: ni oui, ni non

Le rachat d'Hafei par DongFeng devait tre la deuxime tape de la consolidation du secteur automobile Chinois (la premire tant la fusion SAIC-NAC.) Mais le dossier traine et aujourd'hui, rien n'est encore fait.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le rachat d'Hafei par DongFeng devait tre la deuxime tape de la consolidation du secteur automobile Chinois (la premire tant la fusion SAIC-NAC.) Mais le dossier traine et aujourd'hui, rien n'est encore fait.

A l'origine, il y a Hafei. En 2004, il inaugure en grande pompe, Shenzhen, une usine capable de produire 100 000 voitures par an ds 2006 (et 200 000 voitures en 2010.) Cette usine construit la Seibao III et les ventes sont loin des objectifs.

Hafei cherche donc un partenaire, afin d'augmenter l'activit dans son usine de Shenzhen. Ca tombe bien, PSA cherche produire des utilitaires en Chine. Un accord est sign et Christian Streiff, l'actuel PDG de PSA, suit le dossier de prs.

Mais on est en Chine, o les runions servent souvent uniquement fixer une date pour la prochaine runion... DongFeng, actuel partenaire de PSA, s'invite dans la partie. Hafei et DongFeng travaillent dj ensemble dans la construction de vhicules militaires. DongFeng songe d'abord rejoindre la socit commune. Puis il parle de racheter carrment la majorit du capital de Hafei (qui souffre aprs avoir eu la folie des grandeurs.) Sauf que DongFeng ne croit pas aux utilitaires PSA. Lui, il verrait plutt une berline premium (celle-ci?) pour Shenzhen.

En attendant, Hafei vivote. Faute de moyens pour concevoir de nouveaux modles, il a offert un lifting sa Simbo. A Pkin, Hafei relookera cette fois sa citadine Lobo (cf. photo du haut.)

Source:

Auto.sina

A lire galement:

PSA veut joindre l'utilitaire l'agrable en Chine

Hafei Simbo restyle

Hafei-DongFeng: un autre mariage Chinois en vue?

Pour résumer

Le rachat d'Hafei par DongFeng devait tre la deuxime tape de la consolidation du secteur automobile Chinois (la premire tant la fusion SAIC-NAC.) Mais le dossier traine et aujourd'hui, rien n'est encore fait.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.