par La rédaction

Le groupe Volkswagen a déposé une plainte contre les perquisitions munichoises

Le groupe Volkswagen a déposé une plainte dans le cadre des recherches menées chez le cabinet d’avocat Jones Day par des procureurs munichois.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Comme nous l’avions rapporté, le raid mené par des procureurs munichois n’a pas du tout été apprécié par les dirigeants du groupe Volkswagen qui avaient même fait publier un communiqué de presse pour exprimer leur mécontentement.

Les membres du conseil de surveillance du groupe VW ont décidé de passer à la vitesse supérieure en déposant une plainte contre l’action menée par les procureurs munichois. Ces derniers avaient organisé une vaste perquisition coordonnée aux sièges de VW, d’Audi et dans les bureaux du cabinet d’avocat Jones Day que le groupe Volkswagen a engagé pour mener l’enquête interne dans le cadre du scandale du Dieselgate. Ces procureurs ont même eu l’insolence de perquisitionner les bureaux de Rupet Stadler, PDG d’Audi, et Matthias Müller, l’homme qui a appris le Dieselgate en lisant son journal.

La décision a été prise lors d’une réunion des 20 membres du conseil de surveillance. Cette réunion avait pour objectif de déterminer les actions possibles contre les procureurs munichois afin de les empiacher de conserver et consulter les pièces saisies pendant la perquisition.

Quelques membres du conseil de surveillance auraient émis des doutes concernant ce dépôt de plainte. Ils auraient notamment exprimé leur crainte de voir cette plainte discréditer l’engagement de la marque de coopérer avec la justice allemande.

Source : Reuters

Source photo : VW

Pour résumer

Le groupe Volkswagen a déposé une plainte dans le cadre des recherches menées chez le cabinet d’avocat Jones Day par des procureurs munichois.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.