par La rédaction

La grille tarifaire de Volkswagen revue à la baisse sur le marché américain

En pleine tempête sur le marché américain la marque Volkswagen doit redresser la pente. Et pour redresser la barre et faire grimper son volume, la grille tarifaire va être revue à la baisse.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Le marché américain n'est pas (et de très, très, loin) la locomotive commerciale de la marque Volkswagen dans le monde.

Les volumes écoulés annuellement sur ce débouché demeurent même très confidentiels par rapport au total des ventes de la marque dans le monde et par rapport au marché américain dans son entièreté.

L'an dernier les ventes locales de la marque allemandes affichaient un repli de presque 5 % (4,8 % exactement) à moins de 350 000 exemplaires écoulés (349 400 précisément).

Alors que les remous du dieselgate ne finissent plus de faire tanguer le bateau, que les affaires s'enchaînent aussi vite que les procédures judiciaires, que l'image de la marque a méchamment été écornée (etc, etc), Volkswagen est dans le dur.

Dans le dur comme son bilan commercial à la clôture des sept premiers mois de l'année et un recul conséquent de 13,59 %.

Comment redresser progressivement la courbe ? Plusieurs leviers seront actionnés. Un tout particulièrement avec une grille tarifaire générale sensiblement revue à la baisse comme vient de l'indiquer un porte-parole de l'antenne américaine. Aucun ordre de grandeur n'est pour l'instant chiffré.

En procédant de la sorte le généraliste espère petit à petit que sa part de marché remonte. Sauf que la marque part de très (très) loin par rapport à la concurrence nationale ou la concurrence japonaise.

Pour mémoire, avant que le dieselgate n'éclate, les plus hauts dirigeants de la marque annonçaient un volume annuel de 800 00 exemplaires par an sur le marché américain à horizon 2018. Objectif plus que jamais irréaliste.

Source : Bloomberg.

Crédit illustration : VW USA.

Pour résumer

En pleine tempête sur le marché américain la marque Volkswagen doit redresser la pente. Et pour redresser la barre et faire grimper son volume, la grille tarifaire va être revue à la baisse.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.