par Gautier Bottet

Greatwall en Inde en 2021 ?

Avec sa marque MG, SAIC sera le premier constructeur automobile à s'installer en Inde. Mais certainement pas le dernier. Greatwall étudie sérieusement le dossier et vise une entrée d'ici 3 ou 4 ans.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Avec sa marque MG, SAIC sera le premier constructeur automobile à s'installer en Inde. Mais certainement pas le dernier. Greatwall étudie sérieusement le dossier et vise une entrée d'ici 3 ou 4 ans.

A présent qu'ils ont réussi à convaincre sur leur propre marché et à acquérir compétence, notoriété et taille critique, les constructeurs chinois de premier plan semblent renouer avec des ambitions de conquête internationale. Largement encouragés, ou aidés, pas le gouvernement chinois... Et l'Inde est en première ligne de leurs ambitions.

SAIC a profité de la déconfiture de GM pour s'emparer des ses installations, tout en profitant des modèles conçus en commun avec le groupe américain. Le premier modèle de MG en Inde semble en effet se profiler comme un Baojun rebadgé... Et derrière SAIC, d'autres constructeurs chinois sont en embuscade.

Dont Greatwall, le numéro 2 chinois avec ses 4 marques, Greatwall, Haval, Wey et Ora. Un grand spécialiste du SUV, en vogue en Inde, et qui mise comme tant d'autres sur l'électrique, promis à un avenir de croissance sur le marché indien. Deux points qui jouent bien entendu un rôle crucial dans le choix du groupe de Baoding.

Le constructeur chinois a ainsi commencé à recruter une équipe sur place. Dont Kaushik Ganguly, un expert du marché en provenance du département du Product Planning de Maruti-Suzuki... Le dossier est en cours d'instruction, mais Greatwall cible une entrée sur le marché en 2021 ou 2022. En réalité, il est déjà présent sur le marché chinois, via un département consacré au développement logiciel. En particulier pour les véhicules électriques.

Pour résumer

Avec sa marque MG, SAIC sera le premier constructeur automobile à s'installer en Inde. Mais certainement pas le dernier. Greatwall étudie sérieusement le dossier et vise une entrée d'ici 3 ou 4 ans.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.