par Joest Jonathan Ouaknine

Great Wall veut participer à la reconstruction de l'Iraq!

Le 5e salon International Iraq Rebuild s'est déroulé du 5 au 8 mai à Amman, en Jordanie. Il a pour but de réunir les donateurs (parmi lesquels l'US Commercial Service, du département Américain du commerce, dont le nom apparait 4 fois dans la liste!) et les entreprises candidates aux appels d'offres. Sachant qu'à court-terme, l'Iraq a besoin de 100 milliards de dollars.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Au début, seuls les pays de la coalition pouvaient intervenir. Mais aujourd'hui, le cercle s'est internationalisé, tant du côté des donateurs que de celui des entreprises proposant leurs services. Du coup, le Chinois Great Wall tente sa chance, via sa filiale Jordanienne. D'après l'organisateur du salon, les Iraqiens n'ont pas de besoins urgents en voitures (le BTP, l'énergie ou la santé sont prioritaires.) Le constructeur a néanmoins débarqué avec l'un des plus gros stands et 6 véhicules (dont la Peri et la Ka Yu/Cowry.)

Officiellement, la présence à ce salon était une initiative du distributeur Jordanien. Great Wall a pourtant émis un communiqué de presse.

D'une part, le constructeur n'est devenu que récemment un acteur significatif de l'industrie Chinoise. Il veut se lancer à l'export, mais Chery ou Lifan ont déjà quelques longueurs d'avance. Great Wall doit aller dans les pays où ils ne sont pas, comme l'Iraq. En corolaire, il y a une stratégie des petits pas où en partant de Jordanie, Great Wall s'attaque au pays limitrophes (il vient ainsi d'ouvrir une filiale en Syrie), puis les pays limitrophes des pays limitrophes, etc.

Enfin, il faut savoir que la Chine a d'énormes besoins en matières premières. Le pays louche sur le Moyen-orient et son pétrole. Les produits Chinois (notamment les voitures) servent de monnaie d'échange (afin d'éviter les sorties de devises.) En face, les pays du Moyen-orient sont contents de tisser de nouveaux partenariats et de se dégager de la tutelle occidentale.

L'histoire ne dit néanmoins pas si Great Wall a vendu des véhicules lors du salon...

Source:

Great Wall

A lire également:

Great Wall aux antipodes

556 Great Wall Peri pour conquérir le monde

Great Wall fait la police en Côte d'Ivoire

Pour résumer

Le 5e salon International Iraq Rebuild s'est déroulé du 5 au 8 mai à Amman, en Jordanie. Il a pour but de réunir les donateurs (parmi lesquels l'US Commercial Service, du département Américain du commerce, dont le nom apparait 4 fois dans la liste!) et les entreprises candidates aux appels d'offres. Sachant qu'à court-terme, l'Iraq a besoin de 100 milliards de dollars.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.