Lancer le diaporama
Goodwood 2015 : Peugeot 308 GTi 1
+42
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Goodwood 2015 : Peugeot 308 GTi

Depuis plus de 30 ans, les trois lettres résonnent d'un écho bien particulier chez Peugeot. Après le retour plutôt réussi avec la 208, Peugeot remet le couvert avec une 308 aux dents longues.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le fantôme de la 205 GTi plane sur les sportives Peugeot, à tel point que le constructeur avait préféré abandonner l'appellation aux trois lettres mythiques plutôt que d'en assumer la descendance. En 2012, la 208 fait briller à niouveau ce blason, avec un certain succès. La 308, de son nom complet 308 GTi by Peugeot Sport, s'engage donc dans la même voie, et était très attendue. C'est que les qualités de base du châssis de la compacte au lion mettent en appétit.

Le style repose sur une partie basse plus musclée, par les jantes 18 ou 19 pouces, une assiette abaissée de 11 mm, mais aussi un bouclier avant plus largement ouvert et dotées de grilles supérieures et inférieures au motif en damier. A l'arrière, le diffuseur est encadré par deux généreux échappements. Outre des teintes unies, la signature bicolore de la 208 GTI 30ème anniversaire revient ici, inversée : l'avant de la voiture rouge Ultimate et l'arrière noir Perla Nera.

Une exclusivité toutefois réservée à la version la plus puissante de la 308 GTi, puisqu'elle se décline en deux niveaux. Le 1,6l THP (EP6 FDTR pour les intimes) propose ainsi au choix 250 ch ou 270 ch, toujours avec 330 Nm de couple et une boîte manuelle à 6 rapports.

Outre sa teinte exclusive (mais non obligatoire), la 270 ch profite aussi de sièges baquet tendus de cuir et d'alcantara, de jantes 19 pouces de type Reverse plus légères (2 kg par jante par rapport aux 18 pouces de série) chaussées de Michelin Super Sport, d'un différentiel à glissement limité Torsen intégré à la boîte de vitesse, de disques de freins avant de 380 mm pincés par 4 pistons. Quant à la 250 ch, ses freins avant ne taillent que 330 mm, mais les disques arrière sont identiques et mesurent 268 mm.

Les performances annoncées sont déjà du meilleur niveau, en partie aussi grâce au poids plutôt mesuré de 1205 kg. Jugez plutôt : 0 à 100 km/h en 6"2 et 1000 m départ arrêté en 25"6 pour la 250 ch, 6"0 et 25"3 avec la 270 ch. Soit les valeurs affichées par une certaine Megane RS Trophy 275 ch et très proches de celles d'une Leon Cupra 280 ch (5"9 et 25"4 avec une boîte manuelle). Pour les deux versions, comptez 5"7 de 80 à 120 en 5ème, ou 6"7 en 6ème. La consommation homologuée est identique : 6,0l /100 km soit 139 g/km.

Reste à l'apprécier sur la route, puisque 'est là que le châssis donnera toute sa valeur. Un châssis mitonné aux petits oignons par les équipes de Peugeot Sport, puisque la GTi profite de trains avant et arrière entièrement revus : largeur des voies, raideur des articulations, carrossage, amortissement, suspension, butées, barres anti-dévers... Un ensemble auquel a été coordonné l'ensemble des réglages des composants électroniques, assistance de direction, anti-patinage, ESP (ce dernier est totalement déconnectable).

Source : Peugeot

Pour résumer

Depuis plus de 30 ans, les trois lettres résonnent d'un écho bien particulier chez Peugeot. Après le retour plutôt réussi avec la 208, Peugeot remet le couvert avec une 308 aux dents longues.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos