par Frederic Papkoff

GM reprend le contrôle de ses activités en Inde

En décembre 2009, GM formait une co-entreprise avec son partenaire chinois SAIC pour ses activités en Inde. Un moyen de récupérer quelques millions de dollars alors que la faillite s'approchait. Aujourd'hui, GM reprend le contrôle en rachetant la majorité des parts de son associé.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Aux abois en cette fin d'année 2009, GM choisissait de céder une partie du contrôle de ses activités en Chine et en Inde à SAIC. Un petit pour-cent de GM-SAIC en Chine, et la moitié de GM India, transformé en co-entreprise.

La situation financière étant à présent redevenue plus saine, GM remet les pendules à l'heure. Après avoir repris le contrôle de la co-entreprise chinoise, il fait de même avec ses activités indiennes, en rachetant 43% de la co-entreprise à SAIC. Avec 93% GM est à nouveau maître à bord, tout en gardant une petite place pour SAIC. C'est que les deux prochains modèles que GM compte lancer une Inde proviennent en droite ligne de Chine : la Sail et le monospace Enjoy (né Wuling Hongguang)...

Les conditions financières de l'opération n'ont pas été détaillées.

Lire aussi :

- GM rééquilibre sa présence en Chine

-

Pour résumer

En décembre 2009, GM formait une co-entreprise avec son partenaire chinois SAIC pour ses activités en Inde. Un moyen de récupérer quelques millions de dollars alors que la faillite s'approchait. Aujourd'hui, GM reprend le contrôle en rachetant la majorité des parts de son associé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.