par Frederic Papkoff

GM reprend 661 concessions aux Etats-Unis

Au printemps dernier, en pleine tempête, GM prenait la décision de réduire drastiquement son réseau pléthorique, d'environ 40%. L'argument était le niveau de vente par affaire, inférieur chez GM en comparaison avec les constructeurs Japonais. Aujourd'hui, le groupe fait machine arrière et reprend 661 revendeurs.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Au printemps dernier, en pleine tempête, GM prenait la décision de réduire drastiquement son réseau pléthorique, d'environ 40%. L'argument était le niveau de vente par affaire, inférieur chez GM en comparaison avec les constructeurs Japonais. Aujourd'hui, le groupe fait machine arrière et reprend 661 revendeurs.

L'annulation de centaines de contrats de franchise s'était traduite par de nombreuses plaintes, qui ont poussé le gouvernement à promulguer une loi permettant aux concessions concernées de déposer une demande d'arbitration devant le congrès. Pour GM, 1.160 revendeurs ont fait cette démarche, et 400 chez Chrysler. La loi impose que ces procédures devront être achevées d'ici à la fin du mois de Juin.

GM a donc choisi de reprendre 661 de ces concessions sans passer par la case arbitration. Les dossiers partiront dès cette semaine, pour une remise en place rapide, moyennant le remboursement des indemnités de fermeture perçues.

Le choix de GM est dicté par la volonté de simplifier l'étude des dossiers. En fait, les concessions sélectionnées sont celles qui avaient le plus de chances de gagner lors des procédures de conciliation auprès du congrès…

Pour résumer

Au printemps dernier, en pleine tempête, GM prenait la décision de réduire drastiquement son réseau pléthorique, d'environ 40%. L'argument était le niveau de vente par affaire, inférieur chez GM en comparaison avec les constructeurs Japonais. Aujourd'hui, le groupe fait machine arrière et reprend 661 revendeurs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.