par Pierre-Laurent Ribault

Genève 2006 : Fiat Panda MultiEco

Fiat veut s'imposer en champion européen de l'auto écolo. Après avoir montré sous l'oeil bienveillant de son grand patron la Panda Hydrogen il y a quelques jours, voilà pour Genève une autre Panda spectaculaire qui fait l'article de la double motorisation essence/gaz naturel que Fiat s'apprête à commercialiser en série. Mais tant qu'à faire, puisque qu'il s'agit d'un concept car, les ingénieurs ont les coudées franches, alors la MultiEco rassemble l'état de l'art turinois en matière de respect de l'environnement. Cela se traduit par un système de propulsion particulièrement efficace, qui gère le moteur via une boîte de vitesse robotisée et un dispositif appellé BAS (Belt driven Alternator Starter), qui coupe le moteur dès que possible et redémarre de manière transparente pour le conducteur. Un Stop & Go, si j'ai bien compris.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Fiat veut s'imposer en champion européen de l'auto écolo. Après avoir montré sous l'oeil bienveillant de son grand patron la Panda Hydrogen il y a quelques jours, voilà pour Genève une autre Panda spectaculaire qui fait l'article de la double motorisation essence/gaz naturel que Fiat s'apprête à commercialiser en série. Mais tant qu'à faire, puisque qu'il s'agit d'un concept car, les ingénieurs ont les coudées franches, alors la MultiEco rassemble l'état de l'art turinois en matière de respect de l'environnement. Cela se traduit par un système de propulsion particulièrement efficace, qui gère le moteur via une boîte de vitesse robotisée et un dispositif appellé BAS (Belt driven Alternator Starter), qui coupe le moteur dès que possible et redémarre de manière transparente pour le conducteur. Un Stop & Go, si j'ai bien compris.

Ce travail sur la partie propulsion s'accompagne d'un sérieux allègement de la carrosserie et de l'intérieur qui enlève 92 kg du poids de la voiture par rapport à une Panda en métal. De plus, les plastiques utilisés sont recyclables. L'aérodynamique se trouve également améliorée, et en bonus c'est très sportif. Résultat de tout ça, 42% de CO2 émis en moins en cycle urbain et 90g/km de CO2. Pas mal. On verra ce qui reste de tout ça en série à la fin de l'année avec la Panda Natural Power.

Source : Fiat

Lire également:

Fiat Panda Hydrogen

Pour résumer

Fiat veut s'imposer en champion européen de l'auto écolo. Après avoir montré sous l'oeil bienveillant de son grand patron la Panda Hydrogen il y a quelques jours, voilà pour Genève une autre Panda spectaculaire qui fait l'article de la double motorisation essence/gaz naturel que Fiat s'apprête à commercialiser en série. Mais tant qu'à faire, puisque qu'il s'agit d'un concept car, les ingénieurs ont les coudées franches, alors la MultiEco rassemble l'état de l'art turinois en matière de respect de l'environnement. Cela se traduit par un système de propulsion particulièrement efficace, qui gère le moteur via une boîte de vitesse robotisée et un dispositif appellé BAS (Belt driven Alternator Starter), qui coupe le moteur dès que possible et redémarre de manière transparente pour le conducteur. Un Stop & Go, si j'ai bien compris.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.