par Patrick Garcia

Genève 2006: clôture

Christophe Schwartz fait de la résistance mais bientôt il devra quitter les lieux, privé de la sacro-sainte connection ADSL. Les spotlights genevois s'éteignent un à un et les ouvriers s'affairent à ranger le matériel. Les bons décors dans les bonnes caisses, les bonnes autos sur les bons camions et les bonnes hôtesses dans leurs bons canapés. On imagine d'ailleurs facilement ces dernières vautrées en jogging troué à siroter une cannette et manger une pizza devant un bon DVD. Décompression ultime après 10 jours de brouhaha et de promiscuité.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Christophe Schwartz fait de la résistance mais bientôt il devra quitter les lieux, privé de la sacro-sainte connection ADSL. Les spotlights genevois s'éteignent un à un et les ouvriers s'affairent à ranger le matériel. Les bons décors dans les bonnes caisses, les bonnes autos sur les bons camions et les bonnes hôtesses dans leurs bons canapés. On imagine d'ailleurs facilement ces dernières vautrées en jogging troué à siroter une cannette et manger une pizza devant un bon DVD. Décompression ultime après 10 jours de brouhaha et de promiscuité.

Malgré cette clôture, qui par ailleurs oriente déjà notre regard vers le Mondial de Paris 2006, je livrerai ça et là quelques photos particulières qui ont retenu mon oeil à défaut de mon attention.

Pardonnez nous pour nos oublis et nos impasses, comme les stands BMW, Audi ou Mercedes (pas de jaloux !) et encore le sympathique Fiat Sedici et quelques autres qui seront certainement traités plus tard mais ce salon recelait malgré tout d'un nombre faramineux de nouveautés. Et même si Christophe Schwartz n'y a rien vu de marquant, la quantité y était. La qualité aussi. Ce n'est qu'une question d'oeil.

A l'année prochaine.

Pour résumer

Christophe Schwartz fait de la résistance mais bientôt il devra quitter les lieux, privé de la sacro-sainte connection ADSL. Les spotlights genevois s'éteignent un à un et les ouvriers s'affairent à ranger le matériel. Les bons décors dans les bonnes caisses, les bonnes autos sur les bons camions et les bonnes hôtesses dans leurs bons canapés. On imagine d'ailleurs facilement ces dernières vautrées en jogging troué à siroter une cannette et manger une pizza devant un bon DVD. Décompression ultime après 10 jours de brouhaha et de promiscuité.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.