par Thibaut Emme

Genève 2020 : DS Aero Sport Lounge

A Genève 2020, DS n'amènera pas que sa grande berline premium DS 9. Il y aura aussi le concept Aero Sport Lounge, sorte de SUV "fastback".

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

A Genève 2020, DS n'amènera pas que sa grande berline premium DS 9. Il y aura aussi le concept Aero Sport Lounge, sorte de SUV "fastback".

Selon DS Automobiles, Aero Sport Lounge est une "création de DS qui inaugure une nouvelle silhouette automobile, destinée à valoriser l’efficience aérodynamique comme un vecteur d’avant-garde et de désirabilité". Bon quitte à parler d'efficience aérodynamique, DS aurait pu ne pas présenter un SUV, mais passons.

La marque ajoute : "DS Aero Sport Lounge repousse les limites du luxe automobile dans un environnement aussi technologique que raffiné, où l’affichage se dématérialise pour laisser la place aux matières nobles. Avec de la marqueterie de paille, du satin de coton et du tissage tridimensionnel lumineux, ces nouveaux savoir-faire font entrer notre philosophie Future Craft font leur entrée dans l’habitacle". Paille et coton matières nobles ? Soit.

Le nom du concept, Aero Sport Lounge, nous fait immanquablement penser au concept Citroën C-SportLounge de 2005. C'est le concept qui donnera plus tard la Citroën DS5, l'un des précurseurs avant l'émancipation de la marque DS.

Le futur du design DS Automobiles ?

Esthétiquement, le concept DS est un SUV étiré (5 mètres de long). L'avant est somme toute classique avec les "boomerangs" lumineux verticaux chers à la marque française. On notera que DS indique que les "nappes lumineuses" (alias DS Light Veil) sous les feux Matrix LED "préfigurent la future signature de DS".

La calandre, pleine (c'est un écran), reste suggérée. Mais, elle sert aussi à guider l'air dans des appendices aéros latéraux. La ligne de toit est fuyante, mais au lieu de tasser les passagers arrière, l'arrière se prolonge dans une sorte de silhouette fastback.

Le profil est signé par des traits droits et un imposant montant arrière sans vitrage. Le bas de la carrosserie est noir pour affiner un peu le profil. Le vitrage ne représente que 25% de la hauteur de caisse. Claustrophobes s'abstenir ? Le concept DS Aero Sport Lounge est posé sur des roues de 23 pouces (!).

Evidemment, qui dit concept dit nouvelles pistes de design. Ici, on appréciera particulièrement les signatures lumineuses, surtout à l'arrière. Le logo E-Tense sur le bas de l'arche de roue avant est lumineux, lui aussi, pour souligner ce qui ne se voit pas, la motorisation.

Ode à l'artisanat français

DS évoque une motorisation électrique de 500 kW (680 chevaux), avec une batterie "nouvelle génération" de 110 kWh pour plus de 650 km. Après tout, on est dans le concept, autant y aller franco. 0 à 100 km/h en 2,8 secondes. Aussi bien qu'une Formule E, championnat auquel participe - avec titres à la clé - DS Automobiles.

Les portes s'ouvrent de façon antagoniste et dégagent un très large accès à l'intérieur. Strict 4 places, le concept DS Aero Sport Lounge dispose de 4 fauteuils individuels recouverts de satin de coton. A l'arrière une sorte d'arche prolonge l'accoudoir central avant pour passer entre les deux passagers arrière et remonter au plafond. On notera que la marqueterie est en paille et confectionnée par un atelier artisanal parisien.

A l'avant, la planche de bord est réduite à sa plus simple expression : une large bande de satin de coton sert d'écran de projection aux informations (projetées depuis la partie supérieure). On notera les rétroviseurs caméras dont l'affichage est fait via deux écrans positionnés dans chaque contre-porte. L'affichage tête haute est ici dans toute sa dimension avec une projection sur le parebrise, en réalité augmentée. L'intérieur est parsemé de lignes courbes et de quelques éléments rappelant les safrans de bateaux.

Comme les informations sont projetées sur un écran de satin de coton, il faut réinventer l'interaction avec la voiture. Ici, c'est Ultraleap qui s'y colle. La start-up basée aux Etats-Unis aide à mettre plein de capteurs, et interpréter les mouvements de la main. En réponse, des haut-parleurs à ultrason donnent à la main une sensation de toucher quelque chose (Ultrahaptics).

Notre avis, par leblogauto.com

Vous le savez, nous pensons qu'un concept-car se doit de ne pas être un simple show-car (voiture de production à peine maquillée). Ici, DS Aero Sport Lounge est un vrai concept. Il défriche à la fois le futur du design DS Automobiles, et il explore de nouveaux chemins pour l'automobile.

La motorisation électrique, même si on reste relativement proche de ce qui sera possible bientôt, mais surtout l'intérieur, avec les matériaux, les nouvelles interactions avec la voiture, l'intelligence artificielle, la commande par les gestes, etc.

On regrettera peut-être juste d'avoir un énième SUV électrique. Mais, c'est la carrosserie qui plaît en ce moment.

Pour résumer

A Genève 2020, DS n'amènera pas que sa grande berline premium DS 9. Il y aura aussi le concept Aero Sport Lounge, sorte de SUV "fastback".

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.