Lancer le diaporama
Genève 2018 Live : Citroën C4 Cactus 1
+22
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Genève 2018 Live : Citroën C4 Cactus

Le Citroën C4 Cactus évolue et rentre dans le rang. Au GIMS 2018, le Citroën "essentiel" se transforme en un C4 Aircross qui ne dit pas son nom.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le Citroën C4 Cactus évolue et rentre dans le rang. Au GIMS 2018, le Citroën "essentiel" se transforme en un C4 Aircross qui ne dit pas son nom.

Visuellement, le côté décalé du Cactus disparaît un peu. Il abandonne les Airbumps hauts et larges pour ne conserver que les scories en bas des portières. A l'avant, le khôl en dessous des phares n'est plus là.

Le Citroën Cactus gagne un bouclier avant redessiné et surtout une mini-calandre qu'il n'avait pas. Désormais, les feux diurnes sont reliés par les barrettes chromées qui forment les chevrons. Les rappels de clignotants passent dans les rétroviseurs et les barres de toit ne sont plus là.

Rentrer dans le rang pour mieux se vendre

Au final, le Cactus perd de son originalité mais devrait plaire à plus de monde. A l'intérieur, cela ne change pas. L'écran central est toujours aussi mal intégré (genre posé là comme ça). Et les "compteurs" sont toujours sur un petit écran lui aussi "posé là". Sans casquette, sans protection latérale, les reflets sont nombreux. Mais, cela reste une "vraie" Citroën avec cet intérieur si particulier.

Compact (4,17m), le Citroën C4 Cactus débute à moins de 17 000 euros pour la version "Live". Au programme, jantes en tôle, pas d'anti-brouillard avant, mais climatisation, tablette tactile, bluetooth. A noter que pour ce prix-là, c'est un PureTech essence de 82 chevaux qu'il y a sous le capots et les Butées Hydrauliques Progressives qui remplacent la suspension à air qui faisait la renommée de la marque aux chevrons ne sont pas là ! Il faut mettre 2000 euros de plus pour avoir le PureTech 110 S&S BVM et les suspensions à BHT.

Illustration : Leblogauto.com

Pour résumer

Le Citroën C4 Cactus évolue et rentre dans le rang. Au GIMS 2018, le Citroën "essentiel" se transforme en un C4 Aircross qui ne dit pas son nom.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos