par Frederic Papkoff

Genève 2013 : la Golf Variant s'échappe

Le programme Volkswagen à Genève sera majoritairement articulé sur la best-seller de la marque, la Golf : GTI, GTD, e-Golf, mais aussi Golf break, pardon Golf Variant en dialecte locale...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Volkswagen a confirmé la présence des GTI et GTD, tandis que les versions électrique (e-Golf) ou hybride ont été évoquées durant les semaines passées. Aucun mot officiel en revanche concernant la variante break. Une version lancée tardivement dans la carrière de la Golf V, puis maquillée en Golf VI, mais qui sera cette fois-ci la première déclinaison de carrosserie après les classiques 3 et 5 portes. Elle arrive en même temps que sa cousine Octavia sur le stand voisin.

D'après les premières photos officielles qui se sont échappées, la Golf Break abandonne les rondeurs de la partie arrière de la précédente version, sans non plus sombrer dans la folle originalité. Le style de la partie arrière est quasiment identique à celui de la Golf 5 portes, moyennant un porte-à-faux allongé et une vitre de custode ajoutée... Plus de détails en direct de Genève mardi, avec à n'en point douter une gamme qui sera quasiment calquée sur la berline, à part sans doute les GTI et GTD.

Sur certains marchés, comme les Etats-Unis, cette Golf Variant reprendra l'appellation Jetta. Reste à voir si elle sera produite au Mexique comme l'actuelle. Ce qui en ferait la première voiture du groupe sur la plateforme MQB produite hors d'Europe.

Source : Volkswagen

Pour résumer

Le programme Volkswagen à Genève sera majoritairement articulé sur la best-seller de la marque, la Golf : GTI, GTD, e-Golf, mais aussi Golf break, pardon Golf Variant en dialecte locale...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.