par Pierre-Laurent Ribault

Genève 2012 live : Infiniti Emerg-E

Nissan est le constructeur le plus intrigué par l'idée de conjuguer sport et électricité. Après l'Esflow et la Leaf RC en 2011, c'est Infiniti qui s'y colle avec l'Emerg-E, une berlinette à moteur central arrière électrique et un style très abouti, le plus beau concept du constructeur japonais depuis l'Essence elle aussi dévoilée à Genève.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Contrairement aux électriques précitées, l'Emerg-E explore une autre solution, celle du prolongateur d'autonomie grâce à un moteur thermique trois cylindres 1,2l pour recharger les batteries lithium-ion. La propulsion proprement dite est assurée par deux moteurs électriques développant 402 chevaux qui permettent à la voiture de passer de 0 à 100 km/h en 4 secondes. L'autonomie en mode électrique pur est de 48 km, après quoi le moteur thermique est mis à contribution, l'autonomie maximum totale étant alors de plus de 450 km. Infiniti revendique 55g de CO2/km.

L'Emerg-E n'est encore qu'un concept, mais ce n'est pas un coup pour rien. Si un grand constructeur doit franchit le pas de la sportive électrique, Infiniti n'est certainement pas le moins bien placé.

Lire également:

Genève 2012 : Infiniti Emerg-E

[zenphotopress album=13017 sort=random number=20]

Pour résumer

Nissan est le constructeur le plus intrigué par l'idée de conjuguer sport et électricité. Après l'Esflow et la Leaf RC en 2011, c'est Infiniti qui s'y colle avec l'Emerg-E, une berlinette à moteur central arrière électrique et un style très abouti, le plus beau concept du constructeur japonais depuis l'Essence elle aussi dévoilée à Genève.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.